3 conseils pour un meilleur mental en haltérophilie !

Un bon mental est indispensable dans n’importe quelle discipline. Voici quelques conseils afin d’améliorer votre mental en haltérophilie.

En effet, vous vous êtes surement déjà confronté à de la peur lorsque vous rajoutez plus de poids à votre barre, ou à du stress lorsque vous essayez de battre votre nouveau record. En haltérophilie, la préparation mentale a une place aussi importante que la préparation physique. Vous devez sans cesse entrainer vos muscles, mais aussi votre tête.

1. Participez à des compétitions pour gagner en confiance sur la plateforme.

Les compétitions sont TOUJOURS stressantes pour les athlètes de n’importe quels niveaux. Tout le monde est inquiet, tout le monde a peur – c’est OK ! Alors pour dompter ses émotions, il faut s’y confronter !

Vous n’allez peut-être pas faire un nouveau record lors de votre compétition, mais vous allez vous habituer au « rythme » ainsi qu’à un environnement stressant. Au fur et à mesure, vous accumulerez de l’expérience.

À lire aussi : CrossFit ®*, la bataille du mental sur le corps !

2. Domptez votre « plafond de verre »

Les athlètes ont souvent tendance à s’imposer des limites en termes de charge et redoute de les franchir même si leurs muscles sont tout à fait prêts. C’est une sorte de « plafond de verre »

Mais ne vous inquiétez pas, il existe des méthodes pour essayer de tromper ce « plafond de verre ».

  • Soulever des poids moins lourd pour plus de répétitions. 
  • Choisir des positions « plus confortables » pour un exercice : le high hang snatch ou le snatch from blocks. 
  • Utiliser des sangles.
  • Pour gagner en confiance sur la snatch, travaillez votre push press en prise de snatch. Tenir un nouveau poids lourd au-dessus de votre tête vous rendra plus confiant.

Astuce 3. Faire face aux nouveaux chiffres  

Tout résultat d’haltérophilie est mesuré en chiffres. Il arrive qu’un nouveau poids devienne à la fois un rêve et un sérieux obstacle. Il peut s’agir d’un nombre particulier qui fait battre votre cœur. Par exemple, 100 est un tournant pour la plupart des athlètes.

La meilleure façon de faire face aux nouveaux grands chiffres nombres est la visualisation. Vous devez apprendre à votre cerveau que ce « nouveau grand chiffre » est réalisable, ce n’est pas quelque chose qui provoque de la panique ou de la peur.

N’oubliez pas, en haltérophilie : Warm body, cold mind.

Source : Box Rox