Logo wodnews

4 athlètes suspendus pour dopage après les demi-finales des CrossFit ®* Games

Par Arnaud - Le 1 juillet 2024

4 athlètes suspendus pour dopage crossfit games

Quatre athlètes ont été suspendu suite aux demi-finales des CrossFit ®* Games. Ivan Kukartsev pense avoir été manipulé. Explications.

CrossFit ®* a donné la semaine dernière les 4 noms des athlètes qui ont été suspendu pour dopage suite aux demi-finales des Games. Il s’agit de :

  • Ivan Kukartsev – 1er à la demi-finale d’Asie
  • Ilias Kuliev – 3ème à la demi-finale Asie
  • Anatolii Borisenko – 4ème à la demi-finale Asie
  • Tyler Lee, membre de la Team CrossFit ®* Mayhem Somos, 7ème à la demi-finale d’Amérique du Nord Est

Ivan Kukartsev a exprimé sa stupéfaction face à ces résultats, affirmant n’avoir jamais intentionnellement consommé de substances interdites. Il suspecte fortement que quelqu’un aurait altéré sa boisson, une hypothèse qu’il défend avec force, évoquant une possible manipulation. Kukartsev a demandé une enquête approfondie pour déterminer comment la substance a pu se retrouver dans son corps.

À lire aussi : Découvrez le classement top 100 Elite Femmes/Hommes après les demi-finales des CrossFit ®* Games

Ceci soulève des questions en ce qui concerne la protection des athlètes contre de potentielles manipulations malveillantes extérieures en termes de dopage et CrossFit ®* est désormais confronté à la tâche délicate de démêler la vérité tout en maintenant l’équité et la justice dans le sport. Les résultats de cette enquête pourraient avoir des répercussions importantes sur la carrière de Kukartsev et sur la perception des procédures de contrôle antidopage dans le milieu sportif. Pour l’instant, l’athlète reste suspendu, en attendant une résolution définitive de l’affaire.

Voici ce qu’a écrit Ivan Kukartsev sur Instagram :

« Ernest Hemingway a un jour affirmé qu’il écrirait l’histoire la plus courte capable de toucher n’importe qui. Je suis disqualifié.

Ce fut une belle année, je me suis distingué à plusieurs reprises. Le plus important c’est que j’ai été le premier en quarts de finale, le premier en demi-finale et le premier en disqualification 🤡 Il y a environ une semaine, j’ai reçu une « lettre de bonheur » concernant un contrôle antidopage positif. […] J’ai demandé un échantillon B. Mais rien n’a changé. Les échantillons A et B sont positifs aux substances interdites gw1516 et lgd4033. Après avoir réfléchi un moment, j’ai imaginé comment pourrais-je attraper une telle infection ? La première chose est que j’ai emmené tous mes suppléments alimentaires au laboratoire, ce qui montrera la composition complète, au cas où il détecterait quelque chose d’anormal.

Je ne veux pas devenir schizophrène, mais connaissant notre communauté CrossFit ®* « préférée », je peux supposer que quelqu’un aurait pu mettre quelque chose dans ma bouteille.

Malheureusement, je suis une personne irresponsable et j’ai toujours gardé mon sac à dos ouvert. Les trois jours de compétition […], le goulot de la bouteille dans laquelle je buvais dépassait de mon sac à dos ouvert.

Permettez-moi d’attirer votre attention sur le fait que ce sont les formes actives de la substance qui ont été découvertes. Cela signifie que j’ai mangé la ou les pilules la veille du test de dépistage. Ce fait confirme l’absurdité de toute la situation. Si seulement des métabolites (substances résiduelles de drogues) étaient trouvés en moi, alors je pourrais être soupçonné […]. Mais non, allez au diable, cela ressemble à un coup monté à l’état pur.

Pour le moment, j’attends les résultats du laboratoire, après quoi j’écrirai un « rapport explicatif » si quelque chose est trouvé dans les compléments alimentaires. Maintenant, la durée de la peine n’a pas été déterminée pour moi, mais sans aucune preuve de mon innocence, ce sera un classique de quatre ans.

Étant une personne consciente, j’ai toujours été contre le recours au dopage. Connaissant les sanctions sévères qui s’ensuivent, je n’ai jamais utilisé de substances illégales pour obtenir un avantage dans l’arène. Chaque jour d’année en année je suis allé à l’entraînement, ce qui me faisait parfois mal au ventre, mais j’ai enduré et j’ai cru en moi et en mon objectif. Aucun produit pharmaceutique ou supplément ne vous aidera si vous êtes faible mentalement.

Bon, je n’abandonne pas le CrossFit ®*, j’irai jusqu’au bout et après on verra.

PS : Et j’ai failli oublier, je sais que beaucoup de monde attendaient ma disqualification, […], aujourd’hui c’est vos vacances. »

Que pensez-vous de cette affaire ?

À lire aussi :  Fin de saison pour Willy Georges après sa grosse blessure !

Suivez nous :

Suivez-nous sur :

Mon panier