Quels aliments pour les maux des Crossfitteurs ?

Est-ce qu’il y a une relation entre la nourriture et les douleurs ressenties ? La réponse est définitivement Oui ! Certains aliments que vous mangez peuvent effectivement déclencher des maux, tandis que d’autres peuvent les calmer, voir les éliminer.

Maux de tête

Le mal de tête, un handicap pour les sportifs, peut sembler très simple dans sa définition, mais le diagnostic correct du type de céphalée est extrêmement compliqué.

La majorité des maux de tête détectés chez les adeptes du CrossFit ®* ne sont pas vraiment des migraines. De nombreux facteurs tels que les hormones, l’effort physique (exercices à difficulté élevée ou entrainement intense) ou encore le manque d’hydrates de carbone sont tous à l’origine de ces maux.

En vérité, certains aliments comme le chocolat, le café ou d’autres produits dérivés vont stimuler le cerveau et produire des peptides ce qui entraîne une augmentation du flux sanguin dans le cerveau, qui se traduit par un mal de tête.

Le syndrome « Restaurant chinois » est assez peu connu mais est, pourtant, à l’origine de beaucoup de migraines. Ce phénomène apparait après avoir consommé de grandes quantités de glutamate monosodique (MSG). Cet exhausteur de goût équilibre, mélange et arrondit la perception globale des différents ingrédients mais peut provoquer des manifestations cutanées, conjonctives, céphalées, oppressions thoraciques ou encore des nausées et des vomissements.

En essayant de déchiffrer les types d’aliments qui peuvent être à l’origine de ces maux de tête, il est clair qu’il existe une combinaison d’aliments qui les causent.
Il vous suffit, donc, de tenir un petit journal alimentaire pour équilibrer vos apports en nitrates, en sodium, en caféine et en produits chocolatés. Évitez, aussi, de trop forcer sur les exercices trop intenses et adaptez-vous à vos capacités physiques et psychiques.

Maux de dos & arthrite

Une des causes les plus fréquentes de douleurs dorsales est associée à l’arthrite.

Lorsque vous mangez une quantité importante d’amidon, d’oméga 6 ou de sucre, une cascade d’hormones est lancée par le corps et des réponses inflammatoires attaquent vos articulations avec une intensité élevée. Certaines épices simples peuvent atténuer cette attaque, comme le gingembre. L’oméga 3 est aussi un bon anti-inflammatoire.

Les fritures et l’abus de protéines sont aussi à l’origine de diverses maladies inflammatoires, de problèmes nerveux, digestifs ainsi que d’autres troubles connexes de tissus conjonctifs.

Généralement, le fait de manger des aliments dans leur état brut et naturel fournit des enzymes naturelles permettant une meilleure digestion et une diminution des inflammations articulaires et des maux de dos.

Une des meilleures choses que vous pouvez ingérer dans votre alimentation lorsque vous souffrez de douleurs dues au CrossFit ®* est l’eau. Boire environ 3 litres d’eau par jour augmente la filtration qui permet au corps d’éliminer les toxines indésirables.

De plus, il suffit de consommer environ huit asperges crues par jour pour éliminer cette eau chargée d’une énorme quantité de toxines. En effet, l’acide aspartique associé aux asperges est un puissant absorbeur de toxines chimiques.

nutrition cross-fitness

Conclusion

Pour résumer, lorsque vous ressentez des douleurs suite à vos séances d’entrainement de CrossFit ®*, évitez les viandes grasses, mangez plus de poisson, buvez plus d’eau et éviter les sucres ajoutés:

  • Essayez de manger environ 8 asperges crues par jour
  • Essayez de manger des aliments naturels et riches en vitamines
  • Essayez de boire au moins 3 litres d’eau par jour
  • Enfin, répartissez vos repas en petites quantités et séparez-les de deux ou trois heures, ce qui permettra à votre corps de maximiser l’absorption des nutriments

En outre, il est conseillé de limiter les aliments à index glycémique élevé tels que le sucre, les desserts sucrés, les confiseries, les sodas, boissons sucrées, farines blanches, céréales raffinées, riz blanc et pommes de terre.

Privilégiez, plutôt, les aliments à index glycémique bas tels que les substituts de sucre, farines complètes, céréales complètes, riz (complet, basmati, thaï), les légumes et les légumineuses.