Logo wodnews

Courir à l’envers ? Découvrez le rétro-running !

Par Sophie - Le 4 juillet 2023

rétro-running

Vous avez peut-être entendu parler de rétro-running ? Une pratique qui consiste à courir en marche arrière. On vous explique tout !

Le rétro-running, également connu sous le nom de running rétrograde, est une alternative à la course à pied classique, qui a gagné en popularité ces derniers temps.

Bien que le rétro-running ait récemment attiré l’attention, il existe depuis très longtemps. Certaines cultures anciennes, comme les Mayas, pratiquaient déjà des formes de mouvement à reculons. Mais, ce n’est que dans les années 1970 qu’il a commencé à être reconnu comme une activité à part entière. Aujourd’hui, un Français a même battu le record du monde du marathon couru à l’envers !

Les bienfaits : Le rétro-running offre de nombreux avantages. D’un point de vue physique, il engage des groupes musculaires différents de ceux sollicités lors de la course classique. Les muscles des jambes, des fessiers et du tronc sont davantage sollicités, ce qui contribue à un renforcement musculaire plus complet. De plus, il réduit l’impact sur les articulations, offrant ainsi une alternative plus douce.

Au-delà des bienfaits physiques, le rétro-running présente également des avantages pour l’esprit/la tête. Cette pratique exige beaucoup de concentration. Elle peut également aider à améliorer la coordination, l’équilibre et la réactivité mentale.

Conseils pour pratiquer le rétro-running en toute sécurité

Si vous souhaitez vous lancer dans le rétro-running, il est important de prendre certaines précautions. Voici quelques conseils :

  1. Un environnement adapté : Optez pour des surfaces planes, dégagées et sans obstacles. Les pistes d’athlétisme ou les parcs bien entretenus peuvent être de bonnes options.
  2. Soyez attentif : Étant donné que votre vision est limitée, surveillez les alentours : les autres personnes, les véhicules et les obstacles.
  3. Commencez doucement : Comme pour toute nouvelle activité, commencez lentement et augmentez progressivement l’intensité et la durée de vos séances de rétro-running. Cela permettra à votre corps de s’adapter à ce nouveau mouvement.
  4. Utilisez des chaussures appropriées : Comme pour de la course à pied classique, optez pour des chaussures adaptées pour éviter les blessures.

Le rétro-running est une alternative à la course à pied traditionnelle. Il comporte des bienfaits pour le corps et la tête, mais est à pratiquer avec certaines précautions.

elie vs victor hoffer wod crossfit

À lire aussi :  L’exécution parfaite ? Une garantie de construire plus de muscles !

Suivez nous :

Suivez-nous sur :

Mon panier