CrossFit ®* : passer du stéréotype de femme mince à femme forte !

Pour le magazine britannique OK ! l’athlète de CrossFit ®* Aimee Cringle s’est ouverte au sujet des stéréotypes des corps féminin. Abandonner l’idée de femme « mince » pour celui de femme « forte ».

Il y a plus de 10 millions de pratiquants de CrossFit ®* dans le monde, dont près de 60 % sont des femmes (selon une étude menée par ACE). Pourtant, beaucoup de femmes – et vous en connaissez certainement dans votre box – ont peur de prendre de la masse musculaire.

Aimee Cringle, 23 ans, de l’île de Man, a toujours été impliquée dans le monde du sport. À l’âge de quatre ans, sa mère l’a emmenée à son premier cours de gymnastique. Jusqu’au jour fatidique, où dans le bus scolaire, elle a découvert le CrossFit ®*. » J’ai parlé à un ami dans le bus, ‘Où vas-tu ?’ Et il m’a dit qu’il allait au CrossFit ®* et j’ai demandé ce que c’était. Quelques jours plus tard, j’ai décidé d’y aller et depuis, je ne suis plus repartie. »  Maintenant, elle s’entraîne deux fois par jour, six fois par semaine. 

Se sentir forte

Tout cet entraînement n’est pas en vain puisqu’elle a déjà participé à plusieurs compétitions. Plus récemment à la demi-finale CrossFit ®* Strength in Depth, où elle a terminé 1ère parmi 27 autres concurrentes sur la première épreuve.

« Je pense que c’est une dépendance« , a-t-elle dit « Voir des progrès, voir que l’on peut être forte et qu’il y a toujours quelque chose à travailler. »

Bien qu’elle aime se sentir forte, les gens à l’extérieur ne partage pas forcément son avis « Parfois, les gens me disent : « Oh, tu es trop volumineuse/ corpulente » » « Je ne devrais pas laisser cela me déranger. Mais j’aimerais qu’on me qualifie de forte », a-t-elle déclaré. « CrossFit ®* enseigne aux femmes à abandonner cette idée d’être » la fille maigre « et à être fortes physiquement à la place. »

À lire aussi : pourquoi les Crossfitteuses sont-elles les plus fortes ?

Aimee poursuit : « J’aime me sentir puissante et repousser les limites de ce que mon corps peut faire. En tant que femme, cela me rend plus forte physiquement mqis aussi mentalement ». Aimee Cringle pense que tout le monde devrait essayer le CrossFit ®* au moins une fois dans sa vie.

« N’importe qui peut commencer, quel que soit son niveau de forme physique. Vous pensez probablement que les gens vous regardent, puisque vous ne savez (peut-être) pas faire de pull-up. Mais les gens s’en fichent, je vous l’assure. »

Kelby McNally

Mon éditrice, Kelby McNally est constamment impressionnée par le nombre de femmes dans le CrossFit ®*.

Voici ses quelques mots : « Il y a tellement plus de femmes que d’hommes dans ma salle de sport – c’est absolument incroyable à voir. Quand j’ai décidé de rejoindre le CrossFit ®*, j’avais peur que ce soit un environnement intimidant rempli d’hommes musclés avec de gros egos. J’ai rencontré beaucoup de mes meilleurs amis – et bien qu’il y ait certainement beaucoup d’hommes musclés, ils sont tous aussi incroyables que musclés.

« Le courage, la détermination et la force pure de toutes les femmes présentes sont une source d’inspiration pour être là jour après jour. Elles vous motivent, elles vous inspirent et elles vous donnent envie d’être la meilleure version de vous-même. Ici, il s’agit d’alimenter son corps afin de pouvoir s’entraîner »

« Si quelqu’un hésite à se lancer dans le CrossFit ®* – croyez-moi, venant d’une fille qui, il y a trois ans, pouvait à peine courir jusqu’au bout de la route et qui maintenant participe à des compétitions : ça vaut le coup ! »

Source : OK !