Deux variantes de L-Sits à tester absolument !

Le L-sit classique est exercice de musculation du tronc qui fonctionne très bien… Mais voici deux variantes pour les personnes qui aimeraient soit réussir soit pimenter ce mouvement.

Le L-sit est une parfaite mesure de la force du tronc. Malheureusement, la plupart des personnes qui réussissent bien le L-sit, ce sont les gymnastes et moins les athlètes CrossFit ®*. Rappelez-vous que, dans chaque sport, les performances d’élite vont généralement de pair avec un type de corps qui est mieux adapté à de tels efforts. Bien entendu, les cas exceptionnels de polyvalence et de très haute performance existent.

Voici deux variantes modifiées du L-Sit :

La première est assez simple. Attachez une bande sur les deux barres de sécurité d’un rack à squats. Placez vos talons sur la bande et soulevez votre corps en position L-sit. Gardez les jambes bien droites et les orteils en pointe. Ne vous « reposez » pas sur la bande. Faites tout ce que vous pouvez pour soulever activement vos talons. Faites comme s’il n’y avait pas de bande.

Pour commencer, essayez de tenir cette position pendant 20 à 30 secondes. Lorsque cela devient facile, n’essayez pas de tenir plus longtemps – utilisez simplement une bande plus fine.

Cette deuxième variante consiste à enrouler une bande autour de soi plutôt que dans un rack pour faciliter le soulèvement des talons. Mais sachez que le mouvement sera plus difficile que dans la variante précédente. Puisque vos talons ne « reposent » pas sur la bande, ce sont vos hanches, vos quadriceps et votre tronc qui doivent soulever les jambes.

Notez que Lee Boyce, le sportif qui fait la démo, ne porte pas de chaussures dans cette variante. Cela empêche la bande de glisser, mais plus important encore, cela l’oblige à pointer les orteils, ce qui est crucial pour effectuer correctement des L-sits et habituer son corps à activer totalement la chaîne antérieure.

Bien que l’angle de résistance soit un peu différent lorsque les bandes sont autour de l’athlète plutôt qu’en dessous de ses talons, cela offre toujours un peu d’aide pour faciliter le soulèvement des jambes, notamment dans le cas d’un haltérophile d’1m80 avec de longues jambes.

L’objectif est donc d’utiliser des bandes de plus en plus fines jusqu’à ce que vous n’ayez plus besoin d’une bande pour faire l’exercice. Comme cette version est plus difficile, commencez par des séries de 15-20 secondes.

Source : T-nation.com