Logo wodnews

Comment développer une meilleure mentalité en CrossFit ®* et arrêter de s’auto-saboter (Partie 2)

Par samuel - Le 6 juin 2017

Pour lire la partie 1 de cet article, cliquez ici !

Comment combattre les signes d’auto-sabotage ?

Maintenant que vous êtes conscient de l’existence de cette situation contraignante, vous pouvez être plus réaliste avec vous-même.

La vérité vous libérera, mais d’abord, elle vous dérangera.

Le coaching mental n’est pas une solution « unique » ou « clés en main ». Ce qui fonctionne pour un athlète peut ne pas fonctionner pour un autre.

Si vous êtes sérieux pour développer votre esprit et gagner en force et en performance, la première étape est d’investir dans un coach spécialisé dans ce domaine. Réservez une session avec un coach, soit à distance, soit en face-à-face, et travaillez sur vos faiblesses.

Si vous n’êtes pas encore en mesure de travailler avec un spécialiste, voici quelques suggestions pour vous permettre de commencer à vous améliorer et minimiser l’auto-sabotage dont vous souffrez :

Identifiez le POURQUOI

En tant que CrossFitter, vous devez bien définir votre objectif et l’écrire pour bien vous en souvenir. D’ailleurs, votre objectif devrait être votre POURQUOI. C’est la raison pour laquelle vous vous entraînez. Votre POURQUOI est votre engagement qui vous pousse à faire ce que vous faites.

Répertoriez vos données de performances

Vos données sont importantes. Vous devez conserver un journal de votre formation. Ceci est important non seulement pour suivre vos progrès physiques, mais aussi pour évaluer vos progrès mentaux. Cela vous montre à quel point vous vous êtes amélioré. C’est aussi un moyen de repousser les idées négatives et de redéfinir votre zone de confort pour mieux en sortir. Il permet également de vous faire prendre conscience des petites victoires que vous avez réussi à décrocher en cours de route pour mieux vous motiver en situation de doute et d’anxiété.

Soyez responsable de vos actes

Maintenant que vous savez ce qu’est l’auto-sabotage, vous allez commencer à prendre conscience de ce que déclenche ce comportement chez vous. Tenez-vous pour responsable de ce que vous vivez et demandez-vous est-ce un réel frein pour vos réalisations ? Ou est-ce une simple mauvaise habitude que vous devez changer ?

Analysez vos actes et réfléchissez à la façon de les rendre plus positifs.

Identifiez les causes de votre état d’esprit

Prenez le temps de réfléchir et de vous concentrer sur les situations où vous vous êtes peut-être saboté. Soyez honnête avec vous-même. Les déclencheurs peuvent habituellement être identifiés.

En nous connaissant et en cernant nos propres habitudes, nous pouvons identifier les déclencheurs qui peuvent causer ces pensées négatives et nuisibles. Cela nous permet d’être mieux préparés pour tout auto-sabotage futur.

  • Faites participer vos partenaires d’entraînement. Impliquez-les en leur demandant de vous dire ce qui ne va pas dans votre comportement et les mauvaises habitudes qu’ils ont pu détecter chez vous.
  • Rappelez-vous que tout ne va pas changer du jour au lendemain. Il ne s’agit pas d’éliminer définitivement les émotions négatives, mais de les connaître et de les surmonter.
  • Sortez de la salle de gym. Reposez-vous, renouer le contact avec vos amis et votre famille. Nous sommes tellement préoccupés par le CrossFit ®* et nos objectifs que nous oublions souvent ce qui est vraiment important dans notre vie d’humain.
  • Prenez 5-10 minutes par jour pour regarder, lire ou écouter des productions (vidéos, livres, articles, etc.) sur le développement personnel.
  • Respirez et croyez en ce que vous faites. Ce n’est pas un travail d’une nuit. Mais rassurez-vous, ce processus sera efficace et vous surprendra par ses résultats.
  • Apprenez à lâcher prise. Le « lâcher prise » est un moyen universel et bénéfique pour tout être humain qui veut développer ses « soft-skills ».
  • AGISSEZ AGISSEZ AGISSEZ. Quoi qu’il en soit, continuez de travailler sur vous-même.
  • RÉPÉTEZ RÉPÉTEZ RÉPÉTEZ tous les éléments ci-dessus, aussi souvent que possible. Tout comme pour maîtriser un mouvement, la pratique est efficace pour renforcer votre mental.

Source : Boxrox.com

À lire aussi :  8 secrets que chaque athlète devrait connaître pour améliorer son squat (Partie 2)

Suivez nous :

Suivez-nous sur :

Mon panier