Handstand Push-ups : le mode d’emploi rien que pour VOUS !

Crédit : fitnationmag.com

Mon mouvement préféré (au poids du corps) que j’adore faire dans une box se compose de 4 petites lettres – HSPU. Oui, oui, les handstand Push-ups ! Je les aime énormément, même si je vois certains de mes camarades faire des grimaces d’agonie quand ils en entendent parler, non pas parce qu’ils ne veulent pas faire de HSPU, mais c’est parce qu’ils ne savent pas comment les faire. Et pour être franc, ils ne vont pas l’apprendre dans les 15 prochaines minutes en lisant cet article. J’en ai vu quelques-uns faire des essais impossibles à gérer et on dirait qu’ils allaient se casser la nuque … allez-y, essayez, mais faites attention quand même !

Les handstand push-ups ne sont pas faciles. Il faut du temps et de la pratique pour les réaliser efficacement. Je me souviens de ma propre expérience pour réussir un strict handstand push-up avant d’apprendre le Kipping pour que je puisse accomplir le workout « Diane » sans que cela ne me prenne une éternité. Je dois admettre que le fait que je sois petit de taille rend la gamme de mouvement à faire plus réduite, mais ça ne facilite pas pour autant les HSPU !

Lors de ma carrière, j’ai pu voir plus d’une façon d’apprendre à faire un HSPU. J’ai décidé de vous montrer le Free Style Connection de Carl Paoli. C’est une façon de décomposer le mouvement qui vous aidera à comprendre ce que vous devrez réellement faire et comment positionner votre corps pour réussir les HSPU.

Séries de Handstand Push-Ups selon Carl Paoli : le Free Style Connection

Si vous êtes débutant et que vous n’avez jamais essayé le HSPU, commencez comme ça !

Personnellement, j’ai appris un peu différemment à travers les différents coachs que j’ai eus. Ils m’ont appris comment bouger correctement, adapter le mouvement et le prendre en main globalement, puis comment me mettre complètement à la verticale. J’avais des amis qui détestaient être à l’envers, ils avaient la force de le faire, mais être à l’envers leur semblait totalement contre nature. N’OUBLIEZ PAS : les  options de scaling (adaptation) sont tout aussi efficaces, car elles permettent de travailler les muscles qui doivent entrer en jeu pour que vous puissiez prendre la bonne posture.

Une autre chose qui est sous-estimée quand on apprend à faire un HSPU est de savoir comment faire le poirier contre un mur. Je me souviens au début, c’était la partie la plus effrayante pour moi, mais maintenant je n’y pense même plus. (TOUT EST DANS LE MENTAL) Vous devez jouer avec le placement de vos mains, les élargir ou les rapprocher et décider à quelle distance vous voulez être par rapport au mur, car il est essentiel que votre corps soit dans une posture verticale, creuse, stable et confortable. Vous ne devez pas avoir le dos super arqué qui tire sur votre cage thoracique, les épaules qui tombent et le cou qui n’est pas en position neutre. Vous pouvez faire vos propres recherches ou demander à votre coach pour trouver la posture qui vous va.

La Position Cruciale (Repliée)

Pour celles et ceux qui sont prêts à se lancer dans les Handstand Push-ups, que ce soit strict ou kipping, commencez comme ça !

Le Kipping

Pour celles et ceux qui ne savent pas comment faire le Kip avec le dos face au mur. Peut-être avez-vous besoin d’une perspective différente ?  Commencez comme ça !

Bon, maintenant vous vous demandez sûrement…  « Pourquoi il fait face au mur ? » ; « Ce n’est pas un HSPU ! » ; « Dois-je vraiment le faire comme ça ? »

Vous n’avez pas à le faire exactement comme ça, MAIS Paoli préfère être face au mur, car, lorsque les gens commencent à apprendre le HSPU, ils ont tendance à trop se déplacer, surtout en essayant de maintenir une posture creuse, le dos face au mur. Naturellement, vous vous fatiguerez rapidement parce que le mouvement est nouveau pour vous. Vous oublierez alors l’essentiel de la posture et vous commencerez à cambrer le dos juste pour vous mettre à la verticale, et c’est la pire position dans laquelle vous pourrez vous retrouver !

Kipping Handstand Push-ups Face au mur

Pour les athlètes chevronnés qui savent faire le HSPU mais qui veulent s’améliorer, commencez comme ça !

Je suppose que ce n’est peut-être pas votre mouvement au poids du corps préféré, mais les burpees sont pires que ça et, pourtant, nous pouvons tous les faire ! Bon entraînement !

Source : TheBarbellBeauties.com