NOUS AVONS TESTÉ POUR VOUS LES… REEBOK CROSSFIT ®* NANO 9 !

Cela fait plus d’un mois et demi que nous testons les Reebok Nano 9. Nous avons voulu prendre le temps nécessaire pour vous faire un retour sur les nouvelles chaussures dédiées à notre sport favori. Et voici ce qu’il en ressort !

Le design

Il y a dans ces Nano 9 une véritable évolution par rapport aux anciens modèles. Nous assistons à un retour du célèbre logo de la marque ce qui n’est pas pour nous déplaire. En effet, cela faisait longtemps que la Nano n’avait pas connu un look aussi sympa ! Au niveau des couleurs, il y a déjà énormément de choix, du plus sobre au plus coloré, tous les goûts seront honorés.

Le confort

Avec l’évolution du design, Reebok a aussi fait évoluer le confort. Malgré une tige qui paraît assez rigide au premier abord, les Nano 9 sont très confortables, notamment grâce à une semelle intermédiaire qui a été rajoutée et un talon remanié. Ce qui fait que vous y serez bien autant en WOD que dans la vie de tous les jours, si vous voulez les porter en chaussures « classiques ». La semelle extérieure a été aussi revisitée et cela apporte réactivité et confort à la chaussure. Bien entendu, Reebok garde son fameux flexweave sur le dessus de la chaussure, mais l’a encore amélioré (plus de souplesse et d’élasticité), ce qui permet un grand nombre d’actions différentes de la part de la chaussure. Et ça, c’est très important vu la quantité de mouvements différents que l’on peut avoir dans nos séances. Le chaussant est large, attention, pour les pieds « fins » cela peut faire bizarre au début, vous pouvez peut-être même prendre une demi-pointure en moins si vous le souhaitez. Pour ceux qui ont les pieds plus larges, elles conviennent parfaitement, et ce, dès le début ! Un autre grand changement est la forme de la semelle extérieure (en dessous de la chaussure) car on voit apparaître des coins très bien définis sur les bords inférieurs, se terminant au bout du pied, vers les orteils. De ce fait, la chaussure y gagne beaucoup en adhérence et stabilité.

Les performances

Sur les orteils, apparaît une couche supplémentaire de matériau qui renforce le dessus de la chaussure et c’est très agréable… sur les burpees par exemple ! La languette des Nano 9 est légèrement plus large et rembourrée que celle de la 8 et cela donne une protection supplémentaire lors des montés de corde. C’est toujours sympa à prendre aussi. Au niveau du talon, c’est du solide et cela se ressent sur tous les mouvements d’haltérophilie. On est en ancré au sol et on ne bouge pas. C’est très appréciable, la stabilité est un autre des gros points forts de cette chaussure. Sur les sauts comme les boxs jumps, la Nano fait le job vu son confort et sa stabilité, rien à redire. Sur la partie gym, le talon renforcé pour les HSPU est là, ça glisse bien et c’est du solide. Pour la course à pied, eh bien… cela reste une chaussure polyvalente ! Donc, ce n’est pas un modèle conçu pour faire des 10 kilomètres. Par contre, la chaussure réagit bien sur les distances courtes comme nous en faisons souvent, et c’est ce qui compte. En bref, la polyvalence de la chaussure est assez incroyable.

Même s’il est difficile de fournir une évaluation complète de la durabilité de la Nano 9 et vu comment nous les avons mises à rude épreuve sur un mois et demi et la qualité des matériaux utilisés, il y a de grandes chances que vous fassiez un sacré paquet de WODs avant de les user !

Conclusion

La Nano 9 a tenu un grand nombre d’objectifs que tout athlète recherche, avec des caractéristiques techniques soigneusement retravaillées : nouveau flexweave, confort, durabilité et polyvalence. C’est une chaussure qui va marquer l’histoire des Reebok Nano de par le grand nombre d’évolutions très intéressantes qu’elle nous propose. Si vous recherchez des chaussures tout-en-un, alors la Nano 9 est faite pour vous !

Vous pouvez commander vos Nano 9 en cliquant ici