Logo wodnews

Quatre choses à retenir des demi-finales des CrossFit ®* Games 2023

Par Sophie - Le 14 juin 2023

4 choses à retenir demi-finale 2023

Maintenant que les demi-finales des CrossFit ®* Games 2023 sont terminées, voici 4 choses à retenir et à prendre en compte pour les Games.

1. Gagner des WODs ne suffit pas

Au cours des trois dernières semaines, nous avons vu un certain nombre d’athlètes gagner des WODs et ne pas se qualifier pour la prochaine étape de la compétition, ce qui montre à quel point il est important d’être bon partout, mais pas forcément le meilleur sur 1 WOD. 

Guilherme Malheiros a remporté 3 WODs lors de la demi-finale d’Amérique du Sud, ce qui n’a malheureusement pas suffi à le faire avancer aux Games. 

Les athlètes qui sont restés constants tout le week-end se sont révélés les meilleurs. Justin Medeiros, double champion des Games, a terminé son week-end de demi-finale à la cinquième place avec une seule victoire au test et même une 24e place. Mais il a été constant. 

2. Les Rookies:

Un grand nombre de rookies ont volé la vedette à des athlètes expérimentés. Notamment Sydney Wells, Shelby Neal, Caroline Stanley, Luke Parker, Jack Farlow ou James Sprague. Chaque saison, des athlètes font leur début, mais cette année est remarquable, de plus que des athlètes comme Tia-Clair Toomey ou Mallory O’Brien ne participent pas à la compétition.

Ces rookies, ne se contentent pas uniquement de participer aux Games, certains pourraient peut-être même figurer en haut du classement.

3. La course à pied est primordiale

La course à pied a toujours été un incontournable des CrossFit ®* Games, que ce soit des courtes distances, moyennes ou longues. En 2023, il est devenu clair que la course est une indispensable pour tester la condition physique des athlètes. Nous avons vu des shuttles run lors des Opens et des quarts de finales, et trois WODs avec de la course à pied en demi-finale.

4. Les demi-finales récompensent la force et la vitesse 

La programmation des demi-finales est très différente de celle de l’Open, des quarts de finale et des Games. Ici, l’accent est mis sur la force et la vitesse.

Six des sept WODs étaient composés de poids. Au-delà des exigences de force, près de 60% de la programmation mettait l’accent sur des efforts courts et puissants. 

Rendez-vous le 1er août pour voir tous les athlètes qualifiés disputer la grande finale à Madison !

Source : Morning Chalk Up
elie vs victor hoffer wod crossfit
À lire aussi :  Le paradoxe : Le CrossFit ®* est un luxe

Suivez nous :

Suivez-nous sur :

Mon panier