Logo wodnews

Quels aliments pour plus de performances ?

Par Arnaud - Le 7 juillet 2015

Les aliments à haute densité énergétique sont des aliments riches en vitamines et minéraux. Ce sont souvent des aliments simples et faciles à trouver. Ils sont essentiels à notre équilibre et surtout nous permettent d’entretenir et de soigner notre intérieur. Conséquences : post-workout plus efficaces, meilleure récupération, diminution des inflammations et des courbatures.
Un aliment à haute densité nutritionnelle est celui qui apporte le meilleur rapport entre calories et éléments nutritifs bénéfiques à l’organisme. Cet indice est calculé en fonction de la présence de 14 nutriments dans l’aliment : vitamines B1, B2, B3, B6, B9, B12, vitamine C, vitamine A, calcium, magnésium, potassium, fer, zinc et protéines.
En bref, un maximum de bienfaits pour un minimum de calories.
assiette avocat
Quels aliments privilégier ?
Avocat
Il est très riche en bon gras (mono-insaturé), en folate (B9), potassium, vitamine E et antioxydants (lutéine). Ce bon gras contribue à une bonne circulation sanguine, réduit la pression artérielle, améliore la santé cérébrale. Riche en acide pantothénique, vitamine K, B6 (métabolisme des protéines) et cuivre. Le cuivre est nécessaire à la formation de l’hémoglobine et du collagène : protéine servant à la structure et à la réparation des tissus dans l’organisme.
Saumon
Le saumon est une des sources les plus connues d’omega-3. Les omega-3 sont connus pour améliorer le fonctionnement de nos cellules, réduire les inflammations, améliorer l’immunité et diminuer les risques cardio-vasculaires et les cancers.
Le saumon est aussi une source de vitamine D, vitamines B, sélénium, phosphore et de protéines.
Basilic
Riche en antioxydants et en vitamine K. La vitamine K nécessaire pour la fabrication de protéines participant à la coagulation du sang.
L’huile essentielle de basilic aide à lutter contre une fatigue nerveuse et détendre vos muscles fatigués (10 gouttes dans l’eau du bain). Elle augmente la résistance à la fatigue et stimule la concentration. Note toutefois, à ne pas utiliser durant la grossesse.
basilic
Edamamés
Ce sont ces espèces de petit-pois que l’on mange dans les restos de sushis. Ils sont en fait des fèves de soya fraîches.
Ils sont riches en protéines (végétales), environ 12gr/100gr. Riche en vitamines, phosphore et en fer et en phytoestrogènes. Ces derniers sont des composantes intéressantes pour la santé globale, et notamment pour la prévention des maladies cardiovasculaires et de certains types de cancer.  
edamame


Kale
Le kale est ce fameux chou frisé. Il est un petit miracle d’un point de vue nutritionnel. Très très riche en vitamines A,C et K, fibres, calcium et potassium. Il contient aussi 3 fois plus de lutéine et de zeaxanthin (acuité visuelle) que les épinards.
Il renforce l’immunité. Et grâce au potassium et magnésium associés, joue un rôle dans la production d’énergie. Le magnésium est impliqué dans le métabolisme de l’adénosine triphosphate (ATP), le carburant de la cellule, et le potassium stimule la circulation de l’oxygène, un autre élément utilisé par la cellule pour produire de l’énergie, dans l’organisme.
Quinoa
Le quinoa est une pseudo-céréale, car il ne fait pas partie de la famille des graminées, mais de celle des épinards et de la betterave. La quinoa est riche en protéines (15gr/100gr) et en acide aminé. Ces derniers aident les tissus à grandir et à se réparer. Elle est aussi riche en manganèse, fer et cuivre. Riche en fibres et ayant un indice glycémique bas, idéal à consommer lors de votre repas après un entraînement.
Amicalement,
Audrey
Site web : healthybyaudrey.com
Facebook : healthybyaudrey
Crédit photo: revelblog.com
À lire aussi :  EXIOR NUTRITION : Du goût, sans sucre ajouté, sans conservateur

Suivez nous :

Suivez-nous sur :

Mon panier