Scott Panchik, blessé, se retire de la compétition

L’Américain Scott Panchik a participé ce weekend à la demi-finale Syndicate Crown à Knoxville, dans le Tennessee. Malheureusement, il s’est blessé au genou lors du 3e WOD, sur les montées de cordes, à cause de la longueur de cette dernière. Il a par la suite annoncé qu’il ne pourra pas poursuivre la compétition.

Scott explique avoir été préoccupé par la longueur de la montée à la corde. « Après avoir vu la quantité de corde laissée sur le sol de la compétition, j’ai exprimé verbalement mes inquiétudes pour la sécurité des athlètes lors d’un événement aussi rapide que celui-ci ». « On m’a dit que rien ne pouvait être fait pour changer les cordes ». Pourtant, la demi-finale Torian Pro en Océanie, qui a commencé peu de temps avant, a de son côté fait couper les cordes.

Le message de Scott Panchik

Scott Panchik s’est exprimé sur un post Instagram.

« La quantité d’émotions qui traverse mon corps a rendu l’écriture de ce post difficile, mais je veux quand même partager ce qui s’est passé aujourd’hui.

À 7 h 30, nous avons été briefés sur les WODs du jour. Après avoir vu la quantité de corde laissée sur le sol de l’évent 3, j’ai exprimé mes préoccupations concernant la sécurité des athlètes dans une épreuve aussi rapide que celle-ci.

J’ai le sentiment d’avoir présenté un dossier solide, avec divers exemples expliquant pourquoi cela pouvait être dangereux. De nombreuses blessures ont été constatées dans le passé lors d’événements comme celui-ci. J’ai également mentionné que le Torian Pro avait déjà participé à cet événement et que la corde avait été coupée, empêchant toutes les cordes de toucher le sol.

On m’a dit que rien ne pouvait être fait pour changer les cordes et que c’était ce qui avait été fourni.

Il était évident que chaque seconde comptait dans cette épreuve. Pendant la descente du troisième ou quatrième tour, mon pied a atterri sur la corde supplémentaire, au sol. C’est à ce moment-là que j’ai senti un choc dans mon « bon » genou. J’ai réussi à terminer l’épreuve en espérant que ce ne soit pas si grave. J’ai passé les 2 ou 3 heures suivantes à entrer et sortir du service médical, à tester les mouvements, à parler et à prier avec ma femme.

Pendant ce temps, j’ai fait des va-et-vient dans ma tête pour savoir quoi faire. Au cours de la deuxième vague d’hommes, j’ai dit à ma femme que c’était fini. Nous avons tous les deux pleurés, mais je me suis quand même dirigé vers la zone d’échauffement. Quand ma vague a été appelée, j’ai pris la décision de me retirer. C’est quelque chose que je n’ai jamais eu à faire dans ce sport.

J’étais parfaitement préparé physiquement pour concourir ce week-end. J’étais ici pour créer des souvenirs avec ma famille, mes amis et mes concurrents et prouver que je suis toujours l’un des hommes les plus en forme de la planète.

Merci aux fans, aux bénévoles et à l’équipe médicale d’avoir fait partie des hauts et des bas de la compétition. Le fait que vous ayez tous participé à cette folle aventure avec moi m’apportera de la paix à un moment donné. »

Soutient des athlètes

Suite à son post, plusieurs athlètes ont soutenu Scott Panchik. Haley Adams « Exactement les mêmes soucis ici. Je pense à toi et t’envoie de bonnes ondes. Tu es une légende. »

Amanda Barnhart  « J’ai posé la question de couper les cordes l’année dernière et on m’a donné la même réponse. Désolé d’entendre ça Scott ! Tu es une légende dans ce sport !« 

À lire aussi : les athlètes qualifiés : The Syndicate Crown