Logo wodnews

4 conseils pour se mettre à la course à pied (running)

Par Arnaud - Le 5 septembre 2022

conseils running
Crédit : Laurent Wallard

Le jogging peut être une merveilleuse habitude à adopter. Non seulement il vous permet de sortir et de bouger, d’augmenter votre rythme cardiaque et de développer votre système cardiovasculaire, mais il a été démontré scientifiquement qu’il apporte également un sentiment de bien-être mental, améliore l’humeur et réduit les niveaux de stress. Cependant, le jogging peut aussi être une activité un peu intimidante pour les novices.

Tous les jours, vous voyez des gens courir avec prestance, habillés selon la dernière mode sportive, sans avoir l’air essoufflé, et vous vous demandez si vous pouvez faire la même chose. Nous allons présenter ci-dessous quelques conseils pour les personnes qui veulent se mettre au jogging. Nous nous concentrons ici sur les débutants absolus, mais bon nombre de ces conseils s’appliquent également aux joggeurs plus expérimentés.

1 – SACHEZ QU’EN FAIRE UN PEU SOUVENT EST MIEUX QUE BEAUCOUP MAIS RAREMENT

Lorsque vous vous lancez dans une nouvelle aventure, il est facile de viser haut. Vous êtes motivé et enthousiaste à l’idée de faire du jogging une activité quotidienne. Plusieurs études scientifiques récentes ont montré que l’un des meilleurs moyens de créer une habitude est la constance, ce qui signifie que votre objectif initial doit être quelque chose que vous pouvez réellement effectuer régulièrement. Il doit s’agir d’une activité que vous pourrez quand même accomplir malgré les journées de travail trépidantes, la mauvaise humeur de votre partenaire ou les caprices de votre chien qui a décidé de déchirer (encore une fois) la moquette du salon. Il faut que ce soit quelque chose que vous puissiez faire les jours où vous serez fatigué, frustré ou malheureux.

Souvent, lorsque les gens débutent, ils se fixent des objectifs incroyablement élevés, du genre : « je vais courir pendant une heure tous les jours ». C’est un excellent objectif à long terme, mais il faudra probablement du temps pour l’atteindre, non seulement parce que votre corps doit développer une résistance suffisante, mais aussi parce que votre vie quotidienne ne vous permet pas de consacrer une heure par jour à quelque chose de nouveau.

À lire aussi : 6 conseils simples pour améliorer vos performances en course à pied

Rappelez-vous qu’il vaut mieux faire un peu d’exercice régulièrement que d’en faire beaucoup pendant quelques jours ou quelques semaines, puis d’abandonner. Viser dix minutes par jour est déjà fantastique. Honnêtement, plus l’habitude est facile à prendre, plus vous avez de chances de la conserver malgré les aléas de la vie. Vous pourrez augmenter la durée ou la distance de votre jogging une fois qu’il sera devenu quelque chose que vous faites sans même y penser parce qu’il est ancré dans votre vie quotidienne.

2 – PRENEZ SOIN DE VOS PIEDS ET DE VOS ARTICULATIONS

Lorsque vous commencez à courir, c’est souvent votre estomac, vos poumons et votre cœur qui attirent votre attention, car ce sont les endroits que vous ressentirez le plus lors de vos premières courses. Il est important de ne pas laisser vos pieds et vos articulations à l’écart. La course à pied peut être difficile pour certaines articulations, surtout si vous courez sur des surfaces dures comme les trottoirs ou les tapis de course. C’est particulièrement important si vous avez des pieds plats. Assurez-vous de lire les commentaires et les recommandations écrites par des personnes ayant les pieds plats ou ayant une compréhension des pieds plats. Quelle que soit la structure de votre voûte plantaire, vous devriez porter quelque chose qui absorbe les chocs afin de réduire l’impact sur vos chevilles, vos hanches et vos genoux.

3 – ÉCOUTEZ VOTRE CORPS

Lorsque vous commencez à faire du jogging, vous allez ressentir une grande variété de sensations. Si vous n’avez pas été particulièrement actif depuis un certain temps, il se peut que ces sensations vous soient étrangères. C’est normal et tout à fait acceptable. Ceci étant dit, si vous avez des réactions physiques sévères à un aspect quelconque du jogging, vous devez écouter ce que votre corps vous dit. Une petite douleur est normale, mais une forte douleur peut signifier que quelque chose cloche dans votre démarche, que vos chaussures ne sont pas adaptées ou que la surface sur laquelle vous courez est trop dure pour vous. Si vous êtes un peu déconnecté de votre corps, vous pouvez prendre des notes sur votre téléphone, quelques points après chaque course et pendant vos jours de repos, pour savoir comment vous vous sentez. La douleur ne doit jamais être ignorée. Les difficultés à respirer ne doivent jamais être ignorées. Les sensations de votre corps vous indiquent si des changements doivent être effectués.

4 – FAITES ATTENTION À VOS PENSÉES

Le jogging est souvent associé à différents préjugés pour différentes personnes. Il est possible que certaines de vos associations ne soient pas utiles ou exactes. Et elles pourraient vous empêcher de prendre l’habitude de faire du jogging. Pour certains, le jogging leur rappelle des souvenirs douloureux du cours de gym à l’école. Il peut vous rappeler des rivalités entre frères et sœurs ou être lié à votre conception de la santé, de la forme physique ou du poids. Lorsque des pensées surgissent au sujet du jogging, prêtez-y attention. Toute pensée catégorique ou négative peut surgir à tout moment (c’est une réaction tout à fait appropriée à vos expériences antérieures – toute personne ayant vécu votre vie pourrait faire ces associations), mais cela ne signifie pas qu’elle est vraie. Voici un exercice où vous devez prendre le temps de trouver un exemple qui prouve que ces pensées sont fausses :

  • Peu importe combien je m’entraîne, je ne serai jamais en pleine forme.
  • Mais de qui je me moque ? Je ne pourrai jamais être une personne sportive
  • Facile à dire pour lui/elle, il/elle ne travaille qu’à temps partiel.
  • Si j’avais les parents, la situation financière, un partenaire, etc. de cette personne, les choses seraient différentes.
  • Je ne pourrai jamais faire telle chose
  • Les gens comme moi ne peuvent pas faire telle chose

Pour chaque exemple de quelqu’un qui a eu plus de facilité que vous, il y aura un exemple de quelqu’un qui a fait face à plus de difficultés que vous et qui a réussi. Il est important de réaliser que vos pensées ne sont pas nécessairement vraies. Recherchez les exceptions aux croyances internes que vous avez développées et tentez de changer vos associations émotionnelles vis-à-vis du jogging.

Les conseils ci-dessus devraient vous aider à vous lancer dans la course à pied. Il est important que vous y allez doucement et que vous vous prépariez soigneusement avant de courir sur des distances plus longues et plus intenses. Votre corps a besoin de temps pour développer ses muscles et son endurance afin de faire face à plus d’effort physique. Si vous en faites trop au début, vous risquez de vous blesser, et rien ne ralentit plus l’adoption du jogging comme nouvelle habitude qu’une blessure. Enfin, si vous souffrez d’un problème de santé lié au système cardiovasculaire, cela ne signifie pas que vous ne pouvez pas faire de jogging, mais que vous devez prendre des précautions supplémentaires et vous assurer que votre approche soit conforme aux conseils d’un médecin.

Source : Therxreview.com

À lire aussi :  5 bonnes raisons de partir en vacances avec des coachs

Suivez nous :

Suivez-nous sur :

Mon panier