5 conseils pour améliorer vos thrusters !

« Je ne me sens pas très bien« , vous dites-vous après avoir vu que des thrusters étaient programmés dans le WOD du jour. Pas si vite ! L’une des meilleures choses que vous puissiez faire dans votre parcours de remise en forme ou d’amélioration de vos performances est d’attaquer vos faiblesses de front. Parlons donc de la façon dont vous pouvez améliorer vos thrusters grâce à cinq conseils simples et rapides.

Tout d’abord, regardez bien cette vidéo, qui vous aidera à décortiquer le mouvement :

1. Reposez-vous la barre au-dessus de votre tête, pas sur vos épaules

Croyez-le ou non, bloquer la barre au-dessus de votre tête pour quelques secondes de repos peut être sensiblement moins éprouvant que de se reposer avec la barre sur vos épaules. En effet, avec une barre sur les épaules, votre tronc doit lutter davantage pour rester droit et engagé. Si vous avez besoin de vous reposer une seconde, faites-le avec la barre au-dessus de votre tête, puis passez sans problème à la répétition suivante en laissant le poids de la barre vous entraîner vers le bas pour faire le squat. Si vous devez vraiment vous reposer, laissez tomber la barre, ce qui nous amène au point suivant.

2. Considérez le premier mouvement comme un clean

Chaque fois que vous soulevez la barre du sol pour commencer un nouveau mouvement, faites-le comme un clean. En d’autres termes, dans un mouvement fluide, soulevez la barre du sol et lancez-vous dans le premier thruster. L’alternative est de faire un power clean avec la barre, de faire une pause en haut avec la barre sur les épaules pendant un moment, puis d’effectuer la prochaine répétition de thrusters. C’est plus de travail, mais plus d’efficacité aussi !

3. Concentrez-vous sur l’orientation des coudes vers le haut

Que remarquez-vous lorsque les athlètes commencent à être fatigués pendant les thrusters ? Leur torse se penche vers l’avant et menace de s’effondrer. La barre semble alors plus lourde, et il faut faire plus d’effort pour la maintenir dans la bonne position. Par conséquent, l’un des objectifs pendant les thrusters doit être de garder la poitrine haute. Le moyen le plus simple de s’en souvenir est d’utiliser le repère des coudes levés. Pensez à pointer vos coudes vers le haut aussi haut qu’ils le peuvent. Cela permettra de garder la barre dans la position idéale pour vos épaules, et vous n’aurez pas besoin de dépenser beaucoup d’énergie pour garder votre technique au point et enchaîner le prochain thruster.

4. Respirez quand la barre est en haut

Un autre moyen de soutenir le haut de votre corps est de prendre une grande inspiration et de la retenir. Cela signifie que vous devez inspirer lorsque la barre est en haut, retenir votre souffle pendant la descente. Lorsque vous vous redressez, laissez l’air s’échapper de vos poumons avant le prochain mouvement.

5. Interrompez vos répétitions avant de ressentir le besoin de le faire

Voulez-vous une façon d’éviter tout échec et de terminer vos séries plus rapidement ? Divisez-les lorsque vous vous sentez encore frais. Trop d’athlètes font l’erreur d’attendre d’avoir envie de s’effondrer par terre pour interrompre les répétitions. Nous savons que vous pouvez avoir l’impression de perdre un temps précieux. Mais des pauses courtes et stratégiques vous feront perdre moins de temps que celui que vous passerez à vous reposer une fois que vous aurez commencé à ne pas vous sentir bien.

Et si vous voulez vous challenger, essayez ces 6 WODs à base de Thrusters !

Source :  Thewodlife.com.au