Logo wodnews

6 conseils simples pour améliorer vos performances en course à pied

Par Arnaud - Le 17 novembre 2021

Crédit : Stéphanie Madaule

Que vous ayez l’intention de participer à un marathon ou que vous souhaitiez simplement optimiser votre technique de course à pied, un entraînement et une préparation adaptés sont essentiels.

Améliorer votre technique de course peut vous aider à courir plus vite, confortablement et efficacement. Mieux encore, cela peut diminuer la sollicitation des muscles et des articulations, les problèmes d’engourdissement des pieds et le risque de blessure. Une bonne technique de course peut également réduire le risque de fatigue et vous permettre de tirer le meilleur parti de votre entraînement. Voici donc quelques-uns des conseils les plus efficaces pour améliorer votre technique et maximiser vos réalisations.

REGARDEZ DEVANT VOUS

1 – Lorsque vous courez, évitez de regarder vos pieds. Vous devez également focaliser vos yeux sur le sol, au moins entre 3 et 6 mètres devant vous. C’est la bonne façon de courir et c’est aussi une façon sûre, car vous pouvez regarder ce qui vient vers vous et même éviter de trébucher.

2 – Si votre tête a tendance à aller vers l’avant pendant que vous courez, les muscles des épaules et du cou peuvent être soumis à une forte pression, ce qui entraîne des tensions inutiles. Par conséquent, pour vous assurer que votre tête ne se penche pas lorsque vous courez, vous devez la maintenir dans une position de manière à ce que vos oreilles soient au-dessus du milieu des épaules.

GARDEZ LES MAINS AU NIVEAU DE LA TAILLE

3 – Il est également important de garder les mains au niveau de la taille, c’est-à-dire juste là où elles peuvent effleurer les hanches. Vous devez plier les bras à un angle de 90 degrés. Certains débutants aiment mettre leurs mains au niveau de leur poitrine, surtout lorsqu’ils sont fatigués. Cependant, vous risquez d’être encore plus rapidement fatigué si vous maintenez vos bras de cette manière et vous commencerez à ressentir des tensions et des crispations dans votre cou et vos épaules.

À lire également : Comment progresser en course à pied (running) ? Les bénéfices de l’entraînement en pente !

4 – Avant tout, lorsque vous courez, vous devez détendre vos mains et vos bras. Évitez de serrer vos poings et de les contracter. En effet, si vous crispez ou fermez vos mains, cela créera une tension qui se déplacera de la main vers le bras, puis vers l’épaule et le cou. Pour les femmes, le fait de porter un soutien-gorge de sport pendant la course est une très bonne idée pour éviter que des tensions inutiles s’exercent sur le torse et le cou.

CONTRÔLEZ VOTRE POSTURE

5 – Il est également nécessaire d’avoir une posture bien droite tout au long de la course. Cela signifie que la tête doit être relevée, le dos droit et les épaules droites aussi. Veillez à ne pas vous pencher en arrière ou en avant à partir de la taille, ce que certaines personnes font lorsqu’elles sont fatiguées. Il est crucial de vérifier régulièrement votre posture et d’en prendre pleinement conscience. En fait, lorsqu’elles se sentent fatiguées vers la fin de la course, certaines personnes s’affaissent, ce qui entraîne des douleurs aux épaules, au cou et au bas du dos.

6 – Enfin, vous devez toujours détendre vos épaules et les garder droites. Gardez à l’esprit que le fait d’arrondir vos épaules et les ramener vers l’avant peut comprimer votre poitrine, ce qui entraîne une restriction de la respiration. Si les épaules sont détendues, vous pourrez mieux respirer, car vous pourrez aussi mieux bouger le torse.

Source : Therxreview.com

À lire aussi :  10 exercices excellents pour des épaules fortes et puissantes !

Suivez nous :

Suivez-nous sur :

Mon panier