Logo wodnews

Trois conseils pour s’entraîner pendant les vacances d’été !

Par Arnaud - Le 4 juillet 2022

Qui dit été, dit vacances ! Et pour certains cela rime même avec voyage ! Vous avez sûrement réfléchi à comment continuer à vous entraîner en dehors de votre ville.

Voici donc 3 conseils pour vous entraîner pendant les vacances.

Conseil n° 1 : profitez de la pause.

Après avoir terminé à la première place des demi-finales, l’adolescente Olivia Kersetter est récemment revenue d’un voyage à l’étranger. Nous pourrions penser qu’après sa qualification, son entraînement d’intensifierait, pourtant, c’est le contraire. Jacob Hepnner affirme qu’une pause voyage est idéale.

« Elle vient de terminer les demi-finales, c’était bien pour elle d’avoir environ une semaine et demie de pause. Dans tous les cas, si elle était restée à la maison, le volume d’entraînement aurait baissé. Ça aurait été très différent. C’est vraiment bien de la laisser se changer les idées. Je veux qu’elle reste active et qu’elle bouge, mais je ne me soucie pas nécessairement qu’elle fasse des séances complètes. Elle vient de terminer les demi-finales, elle a besoin d’une pause.« 

À lire aussi : 21 WODs que vous pouvez faire à la maison, en voyage ou en vacances !

De ce fait, faire une pause peut être très bénéfique.

« À votre retour, les premiers jours seront difficiles, surtout si vous voyagez à l’étranger où vous vous trouvez dans un fuseau horaire différent. Après, vous vous rendrez compte que vous allez mieux et que votre corps avait simplement besoin de récupérer », a déclaré Heppner. « Vous serez légèrement surpris d’apprendre que d’ici à une semaine, vous serez de retour à la normale, sinon mieux, car votre corps avait besoin de cette pause. »

Quant à elle, Olivia dit « Je pense qu’en tant qu’athlète de compétition, il est bon pour le corps et l’esprit de faire une pause de temps en temps, alors j’essaie de ne pas trop insister sur l’entraînement et la nutrition. Quand je suis en vacances, j’en profite pour me détendre et récupérer ».

Astuce #2 : Tout, vaut mieux que rien.

Josh Gallegos, le maître de cérémonie CrossFit ©* et co-fondateur de Deadboys Fitness raconte :

« L’année dernière, lorsque j’ai animé  les CrossFit ©* Games, je n’avais presque pas de temps pour moi. Vous pensez peut-être que les CrossFit ©* Games sont l’endroit idéal pour s’entraîner. Pourtant, il m’est arrivé de faire mes entraînements Deadboys Fitness dans ma chambre parce que je n’avais que 20 – 30 minutes ».

Peut-être, pensez-vous que les entraînements au poids du corps ne sont pas assez difficiles pour votre condition physique. Mais en fin de compte, il s’agit de créer de l’intensité, de bouger votre corps et de travailler votre mental.

« Faire quelque chose est évidemment mieux que ne rien faire », a déclaré Gallegos.

Conseil n° 3 : rendez-vous chez un affilié local.

Michele Vieux la fondatrice de CrossFit ©* Invictus à San Diego pense qu’assister à un cours est l’un des meilleurs moyens de s’acclimater à l’endroit où vous vous rendez.

« C’est la meilleure façon de tirer le meilleur parti de votre expérience. Outre les nouveaux amis que vous vous ferez, vous obtiendrez également des conseils sur ce que les habitants aiment faire et aiment manger », a-t-elle déclaré.

C’est aussi l’occasion de recevoir un nouveau regard d’entraîneur, d’essayer des nouveaux programmes et probablement d’acheter un joli t-shirt souvenir.

« Laissez votre ego à la porte – profitez simplement des nouvelles amitiés et transpirez bien pendant que vous êtes sur la route. Vous faites déjà plus que la plupart des voyageurs en vous rendant à la salle de sport !

En résumé, lorsque vous voyagez, pensez à donner à votre corps une pause par rapport à votre routine habituelle. Si vous choisissez de vous entraîner, ce n’est pas grave si vous ne faites pas une séance complète et parfaite. Enfin, envisagez de soutenir un affilié local !

À lire aussi :  Ce que l’on aurait aimé que l’on nous dise avant de commencer le CrossFit ®* !

Suivez nous :

Suivez-nous sur :

Mon panier