Logo wodnews

Alexia Williams ne participera pas aux CrossFit ®* Games 2024 à cause d’une hernie cervicale

Par Chloé - Le 4 janvier 2024

Alexia Williams hernie
Crédit : @alexiawilliamss

Williams, qui concourt dans la région de l’Amérique du Sud, ne participera pas aux CrossFit ®* Games 2024.

Elle s’est qualifiée pour ses premiers CrossFit ®* Games en 2023, mais n’a pas obtenu les résultats escomptés en raison d’un accident survenu avant les quarts de finale, qui a limité son entraînement. Alors qu’elle s’entraînait pour la saison 2024 des Games, Williams s’est à nouveau blessée.

Le mois dernier, Williams devait participer au Dubaï Fitness Championship, remporté par Roman Khrennikov et Karin Frey, mais elle s’est retirée en raison de douleurs au cou, aux trapèzes et à l’épaule. Une fois rentrée en Argentine, elle a passé des examens qui ont révélé qu’elle souffrait d’une hernie cervicale. Le plan initial était de la laisser se reposer et de voir si elle commencerait à guérir, mais après trois semaines, la situation ne s’est pas améliorée.

Souvent, les hernies discales cervicales peuvent être soignées par des traitements non chirurgicaux, mais dans le cas de Williams, cela n’a pas fonctionné.

Sa seule option est de subir une intervention chirurgicale (le 16 janvier prochain). Les médecins ont annoncé environ six mois avant qu’elle soit complètement rétablie. Elle devra donc se concentrer sur la saison 2025.

« Comme certains d’entre vous le savent, j’ai dû me retirer de Dubaï à cause d’une très forte douleur au cou, au trapèze et à l’épaule, ainsi qu’une perte de force dans le bras droit et des tremblements (douleur que j’avais déjà avant le voyage). Dès mon retour à Buenos Aires, j’ai passé des examens et j’ai découvert que je souffrais d’une hernie cervicale très grave. Au début, l’idée était d’attendre et de donner du temps au temps, ce que j’ai fait ces trois dernières semaines sans pouvoir m’entraîner.

Aujourd’hui, après avoir eu à nouveau de très forts épisodes de douleur qui ne me permettent même pas de rester debout, on m’a dit que la seule option pour faire face à cette situation et être en mesure de concourir à nouveau était de m’opérer et, avec cela, de perdre clairement la saison 2024 et la possibilité de revenir aux Games cette année.

Je ne pense pas qu’il soit nécessaire de décrire ce que je ressens. Le sport est comme ça, c’est un jeu que vous devez jouer avec tout votre cœur et vous donner à 100%. Je ne regrette aucune compétition, aucun entraînement ni aucun kilo que j’ai mis sur mon corps. Dans la vie, on prend des risques et, comme cela a souvent fonctionné pour moi, cette fois-ci, cela n’a pas fonctionné. Mais rien ne me ferait plus souffrir que de voir ma vie dans quelques années et de regretter de ne pas l’avoir risquée pour ce que j’aime tant et ce qui me passionne. Je préférerais ressentir la douleur que je ressens aujourd’hui plutôt que de ne pas me battre pour mon rêve. Le monde n’est pas fait pour les tièdes. Je l’ai dit et je le répète, je reviens et j’ai plus faim que jamais, je vous donne rendez-vous dans quelques mois. »

Avec l’élimination de Williams, la porte est ouverte pour un autre athlète qui pourrait gagner sa place à Fort Worth, au Texas, pour les Games 2024.

Interview crossfit : Mélody Andréani

À lire aussi :  5 trucs et astuces pour améliorer votre mobilité !

Suivez nous :

Suivez-nous sur :

Mon panier