Chris Hinshaw, le coach spécialisé en endurance, parle de Mat Fraser et Rich Froning

Chris Hinshaw est largement considéré comme l’un des meilleurs coachs d’endurance au monde. Il revient sur Mat Fraser et Rich Froning, les ayant tous les deux entraînés.

Chris Hinshaw est un ancien nageur et a déjà fait 10 Ironman. Chris a entraîné 30 champions des CrossFit ®* Games et 40 athlètes qui ont fait un podium. Il a entraîné à la fois Mat Fraser et Rich Froning et est revenu sur les deux hommes lors d’une interview (via fitnessvolt) :

Son expérience avec Mat Fraser

Crédit : Instagram Chris Hinshaw


Mat Fraser n’a plus rien à prouver en CrossFit ®*. Chris a dit que Mat Fraser lui a demandé de l’aider à améliorer sa capacité aérobique et son endurance, car il estime que la force n’est pas le problème. Par exemple, Mat voulait faire 25 répétitions de D-Ball over the shoulder à 70 kg et ne pouvait en faire que 12. Chris lui a demandé : « Est-ce que c’est parce que tu n’es pas assez fort ? As-tu l’impression que la force est une limitation ?« . Et il a dit : « Non, je peux soulever une pierre de 140 kg, je suis bien assez fort« …

Pour Hinshaw, Mat Fraser est sans doute le gars le plus intelligent dans le sport de CrossFit ®* car pour lui, Fraser regarde régulièrement les autres compétiteurs :

« Ils pensent qu’il ne fait que regarder. Il ne fait pas ça, il regarde la cadence de leur mouvement de poitrine. Si vous êtes loin de la ligne d’arrivée, et que vous êtes sur une cadence de deux comptes, et que vous avez plus de deux minutes à tenir. Vous n’êtes pas un concurrent de Fraser« .

À lire aussi : Quand Mat Fraser parlait de devenir le futur Rich Froning en… 2014 !

Hinshaw a abordé l’échec de Mat Fraser en natation lors des CrossFit ®* Games 2017, et affirme que Mat a failli se noyer. Il a expliqué comment ils avaient préparé le timing parfait pour l’épreuve course-nage-course, mais Fraser est tombé en deuxième position. Le fait qu’il soit derrière un nageur plus rapide signifiait qu’il devait donner des coups de pied plus rapides pour rester proche. Les jambes de Fraser ont consommé tout l’oxygène et l’accumulation d’acide lactique, ce qui a vraiment perturbé le plan initial :

« Voilà, il a failli mourir dans une épreuve et il finit 5e… Ses jambes n’avaient pas la capacité aérobique. Même s’il a couru un mile en 5:05, cela ne signifie pas que vous pouvez avoir un bon coup de pied en natation« .

Son expérience avec Rich Froning


Chris Hinshaw explique que le sport était bien différent à l’époque où Rich Froning était en individuel :

« Il était en avance sur son temps… La VO2 de Rich Froning en course à pied, rivalise avec les détenteurs de records du monde au marathon. Et il pouvait aussi soulever 180 kg au-dessus de sa tête, et il pèse 88 kg« .

Chris Hinshaw a ensuite expliqué que Froning n’était pas très bavard sur ses séances d’entraînement, sur le quand et le comment : « C’était toujours en silence, toujours dans une grange, toujours tout seul. Il ne disait rien à personne« .

L’endurance de Froning et un plan d’entraînement strict lui ont permis de devenir un athlète CrossFit ®* à plein temps et d’en vivre. Rich est un bourreau de travail et Hinshaw ne manque pas de le dire :

« Il est tellement inspirant, vous le regardez et vous vous dites : ‘Comment fait-il ?’. Il fait 1000 GHD sit-ups chaque semaine. De mon côté, je savais que j’allais faire de lui un meilleur coureur, mais je risquais de le ruiner en tant qu’athlète CrossFit ®*« .

Dans sa préparation, la formule de base de Rich Froning était de ne pas courir plus de 6,5 km par semaine.

Et bien sûr, Chris Hinshaw ne s’est pas risqué à parler du « plus grand de tous les temps » entre Fraser et Froning ! Une question qui fait toujours beaucoup parlé !

Suivez nous :

Suivez-nous sur :

Mon panier