Electrostimulation : avantages et applications en CrossFit ®* !

Si vous avez suivi les CrossFit ®* Games au cours de ces dernières années, vous avez peut-être remarqué qu’un grand nombre d’athlètes ont des électrodes collées sur leurs corps pendant les échauffements et entre les exercices. Si vous regardez d’un peu plus prêt, vous pourrez voir leurs muscles qui se contractent sous un enchevêtrement de fils (ou pas, suivant si les appareils sont en Bluetooth. Mais qu’est-ce que c’est donc que tout ça ? La stimulation musculaire électrique, ou e-stim, est une technologie qui a été mise au point depuis des années, mais son application non médicale est assez récente. Le principe de base de l’e-stim est simple : un courant électrique circule à travers des électrodes placées stratégiquement au niveau des muscles, afin de provoquer une contraction involontaire. Ces machines permettent d’appliquer différentes longueurs d’onde et intensités afin de créer une variété de scénarios qui pourraient complètement changer la façon dont vous vous entraînez. Voici donc les avantages et les applications de l’électrostimulation pour vous, chers CrossFitters !

electrostimulation-apres-sport

Récupération

Le premier avantage de l’e-stim est l’optimisation de la récupération. Une récupération plus rapide engendre une réduction de la douleur musculaire, une diminution du risque des blessures ainsi qu’un volume et une fréquence d’entraînement pouvant être augmentés. En bref : plus de WODs, moins de fatigue. En outre, la stimulation électrique dilate les vaisseaux sanguins apportant  du sang frais et des nutriments aux muscles sans qu’ils se fatiguent. Elle favorise également le drainage lymphatique, débarrassant les cellules de leurs déchets métaboliques dans le système lymphatique, qui, à la différence de la circulation sanguine, est un système passif puisqu’il n’y a pas de pompe qui fait tourner ce système. Afin de déplacer ces déchets, les vaisseaux doivent être comprimés physiquement par la contraction musculaire ou par un massage. Dès que vous le pouvez, collez ces électrodes sur vos muscles, après l’entraînement, et détendez-vous pour une récupération rapide et en profondeur. Plus vite vous récupérerez, plus tôt vous pourrez revenir dans la box pour reprendre vos workouts en pleine forme.

Optimisation des fibres musculaires

Une autre application intéressante pour la nouvelle génération de la stimulation musculaire électrique est le recrutement sélectif de certains types de fibres musculaires. En fonction du réglage de la fréquence électrique, vous pouvez cibler, à contractions rapides, super-rapides ou lentes, certains muscles bien spécifiques. Si vous allez courir un marathon, votre échauffement ainsi que la stimulation des fibres musculaires seront différents que si vous alliez juste effectuer des squats. En effet, les marathoniens engagent plus de fibres d’endurance à contraction lente alors que les squatters activent plus de fibres explosives. De ce fait, l’utilisation de l’e-stim peut aider à faciliter cet engagement, peu importe l’activité. L’application de ce dispositif aux muscles avant l’entraînement permet de les mettre en condition, les réveiller, les préparer ou à permet à les préparer pour une activité de haute intensité et d’optimiser les résultats que vous obtiendrez. En réalité, il faut dire que la plupart des blessures sont dues au fait que les muscles n’arrivent pas à se mettre en action suffisamment tôt pour pouvoir accomplir l’exercice qui leur est demandé. En les stimulants au préalable, ils démarreront au quart de tour. De ce fait, nous vous conseillons de bien regarder vos WODs, de détecter les muscles ou groupes musculaires qui seront sollicités et de les stimuler pendant au moins 15 minutes avec le programme et l’intensité électrique adéquats.

Accroissement de la force et conditionnement

La plupart des gains en force ne se produisent pas dans la box, mais pendant les heures et les jours qui suivent une séance d’entraînement. De ce fait, la période post-workout est un moment idéal pour mettre en place vos électrodes, mais pas pour la raison que vous croyez. En soulevant des charges lourdes, vous poussez votre corps à créer plus de fibres musculaires pour faire face à ces contraintes. Vous pouvez imiter cette activité avec un dispositif de stimulation électrique en obligeant votre corps à activer plus de fibres musculaires que votre cerveau ne pourrait le faire volontairement. Ceci accélère le gain en force même en dehors des workouts. Un autre avantage intéressant est celui du conditionnement (réponse physique aux changements). Certaines recherches ont pu démontrer que lorsqu’elle est utilisée régulièrement, cinq jours par semaine et une heure par jour, la stimulation musculaire électrique peut entraîner la création de nouveaux vaisseaux sanguins dans la région ciblée. L’amélioration de votre système vasculaire signifie plus de vaisseaux sanguins, une livraison plus rapide de sang oxygéné et une performance et une endurance plus importante. Vos muscles auront une plus grande capacité de travail et un plus grand potentiel de croissance.

Quelques lignes directrices de l’ E-Stim

Achetez un produit qui répond à vos besoins. Si vous n’êtes pas un athlète de haut niveau, acheter un produit haut de gamme tout de suite serait inutile. Commencez avec un modèle plus simple et moins coûteux et changez au fur et à mesure de vos progrès.

Révisez vos leçons d’anatomie. L’efficacité de la stimulation musculaire électrique dépend du placement des électrodes.

Utilisez votre produit à bon escient. Suivez les recommandations de temps et les consignes de sécurité associées à votre produit ainsi que les programmes que vous utilisez. Prendre à la légère l’e-stim serait une erreur considérable.

Assurez-vous que le réglage ou le programme que vous utilisez est en adéquation avec votre programme d’entraînement. N’appliquez pas de contractions intenses avant d’effectuer votre séance d’entraînement, car cela fatiguera le muscle.

Décidez de votre propre manière d’utilisation. Le choix du produit dépendra de vos objectifs : améliorer vos performances ou votre récupération.

Bon entraînement !

Traduit et inspiré d’un article paru sur theboxmag.com