Logo wodnews

Inflammations: quelques solutions simples

Par Arnaud - Le 16 mars 2015

En tant que sportif, on bouge beaucoup, on saute et on court. Les petites blessures, les micro-déchirures et les petites inflammations on connaît, c’est un phénomène normal. Mais parfois ces petites gênes peuvent devenir douloureuses.
Avant de vous jeter sur les anti-inflammatoires dans votre pharmacie, voici quelques astuces pour améliorer ces inconforts.

pH du corps et aliments alcalins

pH du corps et aliments alcalins
Le pH humain en équilibre se situe normalement entre 7,38 à 7,42 mais notre alimentation trop riche, constituée de beaucoup de produits raffinés nous emmène souvent à un pH aux alentours de 6. Pour diminuer les inflammations et renverser la vapeur, il va falloir retrouver un équilibre acido-basique, soit un pH en équilibre.

On met la priorité sur le végétal et les aliments complets, sains et naturels: 

Les légumes verts, plein! Et si cela vous semble difficile essayez les potages, gaspacho ou les smoothies.
Les aliments entiers comme le riz complet, le quinoa, l’épeautre, les flocons d’avoine, le millet, l’amarante, le seigle.
Du poisson gras comme le saumon ou le thon.
De bonnes graisses, des huiles et des noix: noix, noix du Brésil, noix de cajou, graines de lin, de citrouille, de chanvre. Huile d’olive extra-vierge, huile de noix, huile de graines de citrouille, huile de lin, huile de coco.
Quelques fruits à indice glycémique bas voir moyen : pommes, mûres, framboises, myrtilles, fraises, raisins, orange.
De l’eau, beaucoup d’eau !


Réduire les sucres et surtout les sucres raffinés pendant plusieurs jours : gâteaux, biscuits, bonbons, sodas, jus de fruits industriels…
Réduire au minimum la quantité « d’aliments vides »: farines blanches, pâtes blanches, pain blanc, Junk Food.
Réduire au minimum l’absorption de viandes et volaille.
Faites aussi l’impasse sur le vin et l’alcool.

Aliments anti-inflammatoires

Certains aliments ont de réelles propriétés anti-inflammatoires et peuvent être utilisés tout au long de l’année ou sous forme de cure.

  • Le gingembre
  • Le curcuma (associé à du poivre noir pour optimiser son action)
  • Omega-3
  • L‘ail
  • Le poivre de Cayenne
  • La cannelle
  • Le basilic
  • Le thé vert

Relaxez-vous

Il a été démontré que la relaxation, la méditation et quelques bonnes heures de sommeil (7 à 8h par nuit) ont des effets bénéfiques et laisse le temps au corps de faire son travail de réparation dans de bonnes conditions.

Notre corps est une machine qui travaille 24h/24, elle a besoin de repos et de calme pour assurer un travail optimal.

Maintenir un terrain inflammatoire que l’on fasse du sport ou non n’est pas recommandé. Les médicaments ne solutionnent qu’une partie du problème et ne peuvent pas être utilisés à long terme. Pensez à aller consulter un bon kiné ou un ostéo et en vous basant simplement sur ces 3 principes, en vous armant d’un peu de patience vous arriverez à retrouver un équilibre et serez plein d’énergie pour affronter le quotidien et les entrainements.
With LOVE,
Audrey, Life and Nutrition Coach
Retrouvez les conseils nutritions d’Audrey sur son site healthybyaudrey.com et sur sa page Facebook.
Source : Dr. Andrew Weill – Anti-Inflammatory Diet

À lire aussi :  Mangez-vous assez de fibres ?

Suivez nous :

Suivez-nous sur :

Mon panier