Les 10 choses les plus surprenantes de la première partie des CrossFit ®* Games 2020 !

10 faits sur les CrossFit Games 2020
Imprim-écran YouTube

Même si les CrossFit ®* Games sont séparés en deux parties cette année, les nouveaux records établis et les statistiques incroyables ne manquent pas !

Comme la compétition est en deux parties, Tia-Clair Toomey et Mathew Fraser n’ont pas encore gagné les CrossFit ®* Games, et les points seront remis à zéro avant la deuxième étape, mais nous pouvons compter cela comme une autre victoire d’une compétition officielle CrossFit ®* à leur actif.

1 – Mathew Fraser est désormais l’athlète CrossFit ®* (masculin ou féminin) qui a le plus de victoires de tous les temps. Avec le week-end dernier, cela porte son total à 17 victoires officielles en compétition de CrossFit ®*. Si on n’inclue pas l’Open, il a gagné 10 épreuves d’affilée. La dernière fois qu’il a perdu une compétition, c’était aux CrossFit ®* Games 2015.

2 – Tia-Clair Toomey et Mathew Fraser ont tous deux établi de nouveaux records pour le nombre de victoires d’épreuves aux CrossFit ®* Games : Toomey a dépassé Annie Thorisdottir avec 15 victoires et Fraser a dépassé Rich Froning avec 19. Fraser est l’athlète (masculin ou féminin) qui a remporté le plus grand nombre d’épreuves de toute l’histoire.

3 – Mathew Fraser aurait terminé avec 235 points d’avance sur la deuxième place en ne se mesurant qu’aux cinq meilleurs athlètes. En utilisant le nouveau tableau de notation des cinq athlètes et en mesurant les performances de Fraser par rapport aux quatre autres, Fraser remporterait quatre des sept épreuves et prendrait la deuxième place dans les trois autres. Sa marge de victoire serait de 275 points.

4 – Une athlète féminine Américaine obtiendra un premier podium depuis 2014. Aucune américaine n’est montée sur le podium depuis que Julie Foucher a pris la troisième place aux Games 2014. Comme trois des cinq athlètes qualifiées pour la phase 2 sont américaines, la série est assurée de prendre fin puisqu’au moins une athlète rapportera une médaille à la maison.

5 – Katrin Davidsdottir est la reine du « comeback » de la phase 1. Après une 12ème place dans l’épreuve 1 « Friendly Fran » et une 27ème place dans le « 1 rep max front squat », elle est classée 22ème après les deux premières épreuves. Elle a ensuite terminé à une moyenne de 4,8 « places » au cours des cinq épreuves suivantes, dont deux victoires d’épreuves pour prendre la quatrième place des qualifications. C’est déjà sa sixième participation consécutive aux CrossFit ®* Games, où elle se classe dans le top 5, comme Tia-Clair Toomey.

6 – Si Chandler Smith avait ramé 0,1 seconde plus vite ou s’il avait tenu son équilibre pendant une seconde de plus, il se serait qualifié pour la finale à Aromas. Pour Kristin Holte, la situation est similaire ; elle aurait dû ramer 0,5 seconde plus vite pour prendre la cinquième place de qualification.

7 – Neuf des dix athlètes qui se rendront en Californie pour participer à la compétition le mois prochain vivent aux États-Unis ; seuls trois sont des étrangers (Katrin Davidsdottir, Tia-Clair Toomey et Jeffrey Adler), ce qui en fait le plus grand nombre de participants au Top 5 nord-américain depuis 2013.

8 – Avec une moyenne d’âge de 22 ans seulement, quatre des dix meilleurs athlètes représentent l’un des plus jeunes contingents jamais réunis aux Games : Brooke Wells (25 ans), Haley Adams (19 ans), Samuel Kwant (24 ans) et Justin Medeiros (21 ans). Ce qui est encore plus étonnant, c’est qu’un seul de ces athlètes est un « rookie » des Games : Justin Medeiros, et les trois autres cumulent déjà 12 participations individuelles aux Games ; 15 si l’on inclut la division Teen d’Adams.

9 – Tia-Clair Toomey aurait probablement battu 28 athlètes masculins des Games de 2012 au WorkOut Diane (en normal). La comparaison n’est pas tout à fait la même mais s’en rapproche : on a le même nombre de répétitions (90), la barre féminine est 5 kilos plus légère MAIS il y a des stricts handsand push-ups en déficit, ce qui compense un peu. Lorsque Diane a été programmée pour les Régionals de 2012, le « Damn Diane » en 2:28 de Toomey aurait été plus rapide que les 28 athlètes qui se sont qualifiés pour les Games, dont Scott Panchik, Rob Forte, Lucas Parker, Frederik Aegidius, Austin Malleolo et Matt Chan.

10 – Le temps de Mat Fraser (3:08) au « Friendly Fran » aurait été le 7ème temps au classement général des CrossFit ®* Games 2012, sauf que la version de Fraser pesait 9 kilos de plus, avec des chest-to-bars et qu’il y a 36 répétitions supplémentaires, ce qui représente une énorme augmentation de 40 % par rapport à la version normale de « Fran » !

Source : MorningChalkUp