L’importance de la circulation sanguine et comment l’augmenter aux extrémités ?

Beaucoup d’entre nous souffrent de problèmes circulatoires. Que ce soit à cause d’une blessure chronique, d’une affection permanente ou simplement d’un mode de vie sédentaire, cette situation peut entraîner de véritables problèmes de santé. Les membres qui ne reçoivent pas la quantité adéquate de sang et d’oxygène risquent de développer plus d’affections telles que la goutte, l’œdème et même des caillots (thrombose veineuse profonde).

C’est pourquoi il est extrêmement important d’améliorer autant que possible la circulation sanguine dans ces zones. Cependant, que faire si on est incapable d’effectuer des activités comme la course à pied ou la musculation (à cause d’une blessure par exemple) ? Existe-t-il d’autres moyens de faire circuler le sang ? Voici donc quatre possibilités efficaces et peu fatigantes à garder à l’esprit.

L’HYDROTHÉRAPIE

Comme son nom l’indique, l’hydrothérapie implique l’utilisation de l’eau pour effectuer des mouvements et des exercices. Comme l’eau a tendance à masser doucement les muscles et les articulations, c’est également une excellente option si vous ne pouvez pas effectuer des activités à fort impact musculaire. Même le plus simple des mouvements, comme le fait de marcher dans l’eau, vous apportera beaucoup de bienfaits au fil du temps.

LE YOGA ET LES ÉTIREMENTS

Ce sont deux autres options qui sont déjà pratiquées par des millions d’individus à travers le monde. Le principal avantage de l’une ou l’autre de ces techniques est que vos muscles deviendront plus souples et plus aptes à bouger. Cela permet de réduire les risques de blessure en faisant vos tâches quotidiennes. De plus, le yoga et les étirements vous aideront à renforcer votre tronc (les muscles autour de votre abdomen et du bas de votre dos). Bien entendu, le yoga et les étirements jouent un rôle essentiel dans l’amélioration de la circulation sanguine, et c’est ce qui nous intéresse ! Il est toutefois conseillé de consulter un professionnel afin de déterminer quels sont les mouvements les plus appropriés et si certains exercices spécifiques doivent être programmés ou évités.

LES MASSAGES PROFESSIONNELS

Nous sommes tous conscients que les massages sont d’excellents moyens de se détendre après une longue journée de travail ou une grosse compétition. Mais saviez-vous que ces séances peuvent également contribuer à améliorer la circulation sanguine dans vos extrémités ? En effet, le processus de massage et pétrissage des muscles fera naturellement circuler plus de sang dans la zone traitée. Les massages peuvent également réduire l’inflammation qui peut être associée à des affections telles que l’œdème des membres inférieurs. De plus, si vous voulez bénéficier pleinement des avantages potentiels des massages pour soulager vos douleurs, il pourrait être judicieux de choisir une huile de massage à base de CBD. Cette substance dérivée du cannabis est connue pour ses propriétés analgésiques.

MÉDITATION

Croyez-le ou non, la méditation peut donner des résultats étonnants en termes de circulation sanguine, à condition qu’elle soit pratiquée correctement et régulièrement bien sûr. En effet, si vous restez bien immobile, les exercices de respiration profonde associés à cette pratique vous aideront à renforcer les muscles autour de votre cœur et à augmenter votre capacité pulmonaire. Ainsi, vos extrémités en bénéficieront directement, car votre cœur pompera plus de sang frais et oxygéné. La bonne nouvelle, c’est que cette pratique quotidienne ne nécessite aucun effort important ce qui la rend idéale même pour les personnes souffrant de graves problèmes de mobilité.

Le sang est source de vie, il est donc évident qu’un système circulatoire efficace nous aide à rester en bonne santé. N’hésitez pas à appliquer les suggestions mentionnées ci-dessus et à consulter un médecin afin de connaître les autres possibilités qui s’offrent à vous.

Source : Therxreview.com