On vous dit tout sur… la chiropraxie et le CrossFit ®* !

La chiropraxie et le crossfit
Crédit : Alan Longer

Cet article est paru dans le WorkOut Mag’ n°30. Pour vous abonner au magazine, il suffit de cliquez ici !

Pour bien comprendre ce qu’est la chiropraxie, il est d’abord essentiel de connaître quelques dates… La chiropraxie a été créée aux États-Unis en 1895, mais elle n’est reconnue en France que depuis 2002. En 2011, les chiropracteurs deviennent les seuls thérapeutes, non-médecins, à pratiquer des manipulations vertébrales avec vecteur de force, et sans avis médical. En 2017, la chiropraxie fait son entrée au Centre Hospitalier Universitaire de Toulouse, au service pluridisciplinaire de médecine du sport. Et vous allez voir que les manipulations par un spécialiste du système neuro-musculo-squelettique, du rachis et de l’appareil locomoteur apportent énormément en CrossFit ®* !

Quelle est la formation ?

Il n’existe qu’une seule école en France, l’Institut Franco-Européen de Chiropraxie (Ifec). La formation est de 5 années à temps complet, avec un clinicat en dernière année. Le diplôme est un diplôme international. Le chiropracteur continue de se former, grâce à des séminaires, tout au long de sa carrière.

Les motifs

La chiropraxie permet de détecter, corriger et prévenir les différents troubles du système articulaire, neurologique et musculaire.

Chez l’athlète CrossFit ®*, les douleurs pouvant être traitées par un chiropracteur sont :

– Cervicalgie (douleur au niveau de la nuque), survenue après des HSPU par exemple

– Dorsalgie (douleur entre les omoplates), pendant/après la gym ou l’haltérophilie

– Lombalgie (douleur du bas du dos), pendant/après un deadlift ou un squat par exemple

– Tendinopathie d’épaules, durant les différents mouvements de gym ou le snatch/overhead squat en haltérophilie

– Douleur aux hanches/genoux/chevilles lors des squats par exemple

– Douleur coudes/poignets lors de la marche sur les mains, HSPU ou encore le clean

Crédit : Alan Longer

La complémentarité chiropraxie et CrossFit ®*

Le CrossFit ®*, de par l’entraînement intensif, les différents mouvements complexes des WODs, et la fréquence importante des entraînements, sollicite beaucoup le système articulaire, musculaire et neurologique. Le corps est une véritable machine et va répondre à cette sur-sollicitation en créant des compensations (blocage, manque de mobilité des articulations, tensions musculaires, moins de « nerveux » sur certaines périodes) dues à nos différents manques/« faiblesses » qui peuvent être : le manque de mobilité, le déséquilibre musculaire ou encore le faible temps de repos, etc. Ce sont ces compensations qui, au final, vont entraîner les différentes blessures, citées plus haut.

Aussi, le système nerveux est « l’ordinateur » de notre corps, il contrôle notre motricité, nos mouvements, notre coordination, notre équilibre, grâce aux informations transmises par les différents capteurs sensoriels. Suite à ces différentes informations reçues, le système nerveux va ordonner aux différents muscles d’agir de façon globale. S’il existe une défaillance/interférence dans ce système d’échange d’informations afférentes et efférentes, la commande musculaire va être inadaptée et entraîner des compensations qui vont altérer la qualité du mouvement et donc du geste sportif. Le chiropracteur va analyser ces différentes compensations par un examen clinique et chiropratique, il va mettre en place un plan de traitement individuel sur-mesure, avec un traitement propre à la chiropraxie, mais aussi un accompagnement d’exercices de mobilité ou de renforcement musculaire, des conseils techniques sur certains mouvements qui vont permettre de stabiliser ce travail, afin de rétablir une biomécanique intègre et optimale. Comme le CrossFit ®*, le chiropracteur va avoir une vision du corps dans sa globalité. Il ne va donc pas analyser uniquement la région douloureuse, mais l’ensemble du corps.

Le moyen de traitement du chiropracteur

L’ajustement chiropratique est le 1er moyen de traitement du chiropracteur, il redonne de la mobilité, du mouvement au système articulaire, c’est pourquoi la chiropraxie est une thérapie manuelle très intéressante pour l’athlète CrossFit ®*. L’ajustement chiropratique va aussi libérer les interférences articulaires, au niveau de la colonne vertébrale, qui agissent sur le système nerveux. Un système nerveux et articulaire optimal prévient les blessures, garantit une meilleure technique et donc d’être plus efficace. La chiropraxie, avec un travail sur le long terme, peut permettre d’améliorer ses performances, d’être au meilleur de ses possibilités, en maintenant un meilleur équilibre articulaire.

Crédit : Alan Longer

La chiropraxie et le haut niveau

De nombreux sportifs de haut niveau utilisent la chiropraxie : Roger Federer, Michael Jordan, Tom Brady ou encore Usain Bolt, pour les accompagner dans leur pratique. La chiropraxie est partie intégrante dans les équipes de NBA, NFL, NHL ou encore au Milan AC. Et nous allons même avoir bientôt un chiropracteur qui ira au Games, car Patrick Vellner fait des études pour ! Il faut savoir que les chiropracteurs sont la plus grosse délégation de thérapeutes manuels des Jeux olympiques. De nombreux athlètes CrossFit ®* s’entraînent autant qu’un pro ou semi-pro, mais ne sont pas suivis, la chiropraxie peut les accompagner dans cette pratique pour traiter ou prévenir les différentes blessures spécifiques liées au CrossFit ®*. Alors, qu’attendez-vous pour essayer ?

À propos de l’auteur

Jérôme Remazeilles à 30 ans, il est Toulousain et chiropracteur diplômé depuis 2016. Il a toujours été sportif et a pratiqué de nombreux sports comme le football, le rugby, le judo et le basket-ball pendant plus de 15 ans. Depuis 2 ans, il pratique le CrossFit ®*, à CrossFit ®* Sept Deniers à Toulouse. Il effectue un suivi chiropractique auprès de nombreux athlètes CrossFit ®* dans le cadre d’un partenariat avec la box. Il a aussi participé en tant que chiropracteur à des compétitions de CrossFit ®* telles que les Thorus Flag Series ou les Wodatoloza ! Ses coordonnées : Rue Léon Jouhaux – 31130 Balma – 06 48 45 74 94