Le paradoxe : Le CrossFit ®* est un luxe

Il y a un argument répandu selon lequel le CrossFit ®* est un sport pour tous, mais surtout pour ceux ayant un salaire confortable voir élevé. Il est entendu que si vous n’avez pas d’argent, vous ne serez pas en mesure d’acheter des biens et/ou des services. Mais cette supposition m’a toujours embêté.

On a souvent tendance à prendre beaucoup de choses comme argent comptant. Par exemple, on suppose que l’être humain et les marchés financiers sont rationnels. Pour autant, beaucoup d’exemples ont contredit certaines vérités établies. Prenons par exemple le « jeu de l’ultimatum ». Deux personnes (qui n’ont pas la possibilité de communiquer entre elles) reçoivent une somme de 20EUR et doivent la partager. La première personne propose une façon de diviser la somme à la seconde. Il se peut qu’elle souhaite diviser la somme en deux parts égales, ou simplement donner 8 EUR voir 2 EUR tout en prévoyant de garder le reste. La deuxième personne ne peut pas argumenter. Elle peut juste accepter ou refuser l’offre reçue. Dans le cas où l’offre est rejetée, les deux personnes repartent avec 0 EUR. Si l’offre est acceptée, les deux personnes concluent la transaction suivant la condition initiale imposée par la première personne.

Si les deux individus agissent de manière assez égoïste, la première personne devrait alors offrir a la seconde le plus petit montant possible, 1€. Et la deuxième personne serait censée accepter, car d’un point de vue strictement financier, 1€ est toujours mieux que rien.

Le CrossFit ®* est un luxe

 

En fait, les chercheurs de l’université de Tufts ont montré que les offres qui s’éloignent d’un partage égal sont en général refusées. Les gens préfèrent s’en aller sans rien plutôt que d’être traités d’une manière qu’ils perçoivent comme injuste. Par ailleurs, que ce soit par souci d’égalité ou par la peur du rejet, les individus proposant un partage offrent en général un deal proche du 50-50.

Dans un contexte de relations sociales, même la personne la plus égoïste serait gagnante à servir l’intérêt général et donc repartir avec une somme aux alentours de 10 EUR au lieu de se focaliser sur un gain potentiel, le risque étant qu’elle reparte sans rien.

Il est entendu que l’argument qui proclame que le CrossFit ®* est réservé à une population aisée n’est qu’une opinion parmi tant d’autres. Cela est d’autant plus vrai que les personnes n’appartenant pas a la catégorie dite aisée achètent des bijoux, des voitures et autres biens de consommation non essentiels. Au final, nous dépensons notre argent comme nous l’entendons. Aussi longtemps que le fitness sera considéré comme un loisir de luxe, l’argument que le CrossFit ®* est un sport de riche aura la vie longue. Cependant, si avoir le contrôle sur son physique et rechercher a s’améliorer en permanence devient un besoin essentiel voir vital, alors un grand nombre de personnes peuvent s’offrir des cours de CrossFit ®*.

Dans certains cas, des pratiquants de  CrossFit ®* cumulent deux boulots en plus des études pour pouvoir se payer leur abonnement à une box. En conclusion, percevoir le  CrossFit ®* comme un sport de luxe est une vue de l’esprit même si l’investissement initial peut représenter plusieurs centaines d’euros par an.

Inspiré et traduit de l’anglais depuis l’article de Logan Gelbrich pour The Box Magazine

Crédit photo: sharepick.com