Renforcez vos fessiers pour être encore meilleur !

Renforcez cette partie de vos fessiers et vous améliorerez vos squats et vos deadlifts. Vous pourriez même soulager vos douleurs du bas du dos.

On estime à 90% la probabilité que presque tous vos exercices de musculation tournent autour du plan sagittal ou des mouvements « avant et arrière ». Le plan sagittal est un plan vertical qui divise le corps en deux parties symétriques, droites et gauches. C’est au niveau de ce plan que des activités telles que la marche, la course à pied, la gymnastique et le saut en longueur, par exemple, se font.

Certes, il n’y a absolument rien de mal à cela, et je ne suis pas là pour critiquer les techniques des deadlifts, des squats, des rows ou des press. Cependant, bien que se concentrer sur ce plan de mouvement puisse être très bénéfique pour le développement musculaire et même pour le gain en force, ce type de mouvements ignore les muscles responsables de l’adduction, de l’abduction ou même de la rotation.

Cela peut ne pas sembler énorme, mais leur délaissement à long terme peut entraîner de graves déséquilibres, des douleurs chroniques et des blessures. Ce que vous devez faire est d’utiliser de petites astuces pour sortir du plan sagittal et forcer vos muscles à stabiliser le poids porté lorsque la force est appliquée dans une direction différente.

Commençons par les fessiers médiaux. Il est étonnamment difficile de maintenir un pont à une jambe lorsque les bras s’éloignent du corps (comme dans la vidéo). En se concentrant sur des répétitions lentes et contrôlées et sur une contraction constante de la jambe au sol, les fessiers médiaux travailleront dur pour maintenir la position droite du bassin.

Si vos hanches tombent ou se tordent (et elles le feront si vous débutez), c’est un indicateur significatif que vous avez encore besoin de vous muscler. D’ailleurs, c’est loin d’être la même chose qu’un squat avec une bande autour des genoux. En fait, cet exercice est beaucoup plus efficace en raison du positionnement de la colonne vertébrale et de l’utilisation d’une jambe pour soulever le corps et maintenir la position du pont.
Muscler le muscle fessier medium aura un effet positif sur vos performances en matière de squats, deadlifts et fentes, et agira également pour soulager votre région lombaire et sacro-iliaque.
En prime, plus vous pourrez pivoter votre jambe surélevée, plus vous améliorerez votre niveau de mobilité active de la hanche, ce qui peut servir doublement à un athlète qui manque de souplesse.

Par Lee Boyce – Source : T-Nation.com