Trois moyens simples pour soigner un cou douloureux, crispé ou blessé !

Certaines blessures sont plus fréquentent que d’autres en CrossFit ®*, et nous pouvons en identifier deux : l’entorse cervicale et les blessures du bas du dos. Nous allons nous intéresser, dans cet article, aux douleurs cervicales et allons vous proposer des techniques simples pour vous soulager vous-mêmes. Attention, cela n’enlèvera pas le fait d’aller voir un docteur, ostéopathe ou kiné en premier lieu si vous sentez que vous avez de grosses gênes !

Dans le cas d’une torsion ou d’une entorse cervicale, il existe certains procédés et certaines techniques qui permettent de faciliter la guérison et de l’accélérer. Bien entendu, comme nous l’avons dit dans l’introduction, s’adresser à un professionnel, qui lui aura les connaissances nécessaires et pourra vous faire bénéficier de ses techniques médicales est la meilleure option, sauf que celle-ci peut parfois prendre du temps ou on n’a pas toujours un ostéo sous la main. Voici donc trois gestes thérapeutiques simples à adopter après la phase aigüe de la blessure, en l’occurrence, les 4 premiers jours suivants la blessure. Il faut savoir par ailleurs que les entorses/blessures cervicales rendent les muscles du cou tendus, limitant le mouvement et la mobilité de ces muscles. Tout ce qui pourrait soulager la tension des muscles, augmenter leur mobilité et soutenir la circulation du sang dans les muscles affectés ne peut que faciliter le processus de guérison.

A/ La traction manuelle des cervicales

cervical_traction_w_towel

Source photo : Breakingmuscle.com

Appliquer une douce traction sur le cou permet souvent l’élongation et la réduction de la tension des muscles crispés, tout en libérant les nerfs coincés ainsi que les vaisseaux sanguins compressés. L’idée derrière l’utilisation de la traction est de créer plus d’espace et d’amoindrir la pression musculaire en améliorant l’irrigation sanguine des muscles du cou, les tendons et les ligaments des zones affectées.

Voilà comment procéder :

  • Placez-vous au niveau de la tête de votre partenaire qui est allongé sur la table. Tenez sa tête dans une de vos mains de part et d’autre des deux côtés du crâne.
  • Avec l’autre main, poussez le dessus de sa poitrine de manière à étirer ses cervicales. Après quelques secondes, poussez sur son épaule. Allez-y doucement, il ne faut surtout pas faire mal à votre partenaire.
  • Maintenez l’étirement des cervicales durant quelques secondes, puis changez de main. Une fois les deux côtés étirés, retirez la main qui est sous le crâne, et reposez doucement la tête de votre partenaire sur un oreiller.

Répétez l’exercice 2 à 3 fois par jour ou jusqu’à l’apparition d’un certain soulagement.

B/ L’hydrothérapie

Se baigner dans du sel d’Epsom (sulfate de magnésium) peut être très efficace pour se libérer des douleurs musculaires. Le sel d’Epsom, et notamment le magnésium, permet de réduire le taux de calcium qui se lie au muscle suite à une forte contraction en le délogeant. Cela permet de le libérer et, donc, de relâcher le muscle pour qu’il puisse reprendre sa forme normale. Une chose aussi simple qu’un bain avec un peu de sel d’Epsom peut être bénéfique pour relaxer vos muscles en douceur et en toute sécurité.

Voilà comment procéder :

1- Ajoutez 2 coupes de sel d’Epsom à un bain d’eau chaude.

2- Installez-vous confortablement dans ce bain pendant 15 à 20 minutes, le temps que le magnésium pénètre votre peau.

C/ Le point d’« acupressing »

Luo Zhen est le nom d’un point spécifique d’« acupressing » utilisé lorsque le coup est crispé et rigide. Ce point se situe sur le dos de la main, entre deux os, dans la dépression entre les os carpiens du majeur et de l’index.

luo_zhen

Source photo : Breakingmuscle.com

Voici comment profiter des bienfaits du Luo Zhen pour traiter le coup rigide :

1/ Massez le point de la partie du corps opposée à celle de la douleur du cou ; si la partie droite de votre cou vous fait mal, massez le Luo Zhen de la main gauche. Massez le Luo Zhen avec le bout des doigts en appliquant une pression suffisante qui vous fera ressentir une certaine douceur sur ce point.

2/ Maintenez la pression tout en faisant des petits cercles avec votre doigt.

3/ Au même moment que vous stimulez le point d’acupressing, faites pivoter votre tête d’un côté à un autre pour activer et détende votre cou. Vous commencerez à ressentir une légère augmentation de votre champ de mouvement et une diminution de la douleur ressentie.

Pour conclure, que vous optiez pour l’une ou l’autre de ces techniques, il vous faudra beaucoup de patience pour retrouver complètement votre bien-être d’origine et toute la mobilité de votre cou. Il vous faudra tenir bon et ne pas baisser les bras ! Et surtout, faire appel à un professionnel, ces techniques ne sont là que pour vous aider en complément !

Inspiré et traduit d’un article paru sur Breakingmuscle.com