4 conseils pour dormir comme un Champion

Le sommeil est essentiel pour la régulation des hormones, la gestion des graisses et l’optimisation des performances physiques et mentales. Mais comment dormir comme un Champion ?

Le sommeil est bien plus important que nous ne l’aurions jamais imaginé. Se substituant parfois à l’alimentation et à l’hydratation, dormir suffisamment longtemps et dans de bonnes conditions peut être l’une des clés de votre réussite en tant que CrossFitter. Négliger son sommeil est le moyen le plus rapide pour démolir vos compétences et réduire à néant votre performance, votre composition corporelle et même vos fonctions cognitives.

Voici donc quelques conseils pour avoir de meilleures nuits de sommeil :

Le sommeil aussi a besoin de préliminaires

Si votre vie est un champ de bataille, un marathon, une course contre la montre jusqu’au moment où vous vous glissez entre vos draps, il serait un peu ridicule d’affirmer que vous serez toujours capable de générer assez de force physique et mentale pour achever toutes vos tâches quotidiennes et vos workouts. Vous pouvez apprendre à mieux dormir en préparant l’environnement adéquat pour le faire. Cet environnement doit être à l’opposé de votre rythme habituel. Par exemple, si vous avez l’habitude de regarder un film, les infos, votre série préférée ou de lire quelques pages avant de vous coucher, prenez l’habitude de baisser l’éclairage environnant ainsi que le volume de votre télé. D’autres petits gestes comme boire un thé apaisant, écouter une musique relaxante ou se relaxer totalement avant d’aller au lit peuvent être de parfaits préliminaires pour une bonne nuit de sommeil.

La chambre à coucher doit avoir un rôle précis

Votre chambre à coucher est faite pour dormir. C’est tout (ou presque) !

Éviter de faire entrer votre quotidien dans votre chambre. Vos projets artistiques, vos tableaux Excel ou encore vos repas doivent rester dans votre atelier, votre bureau et votre salle à manger. Mettre en place des limites et préciser l’usage de votre chambre à coucher peut avoir un double effet : vous habituerez votre esprit à faire le lien entre le sommeil et cette pièce et vous aurez une délimitation claire d’où le travail, la vie sociale, les repas et les loisirs commencent et se terminent.

Dormir, ça se fait dans le noir

Une pièce fraîche et sombre est la condition optimale pour avoir une bonne nuit de sommeil bien reposant. L’exposition à la lumière est l’ennemi du sommeil parce qu’elle stimule la production du cortisol dans le corps. Cette hormone de stress nous encourage à nous réveiller, à manger et à être constamment en alerte. Éteignez le téléviseur, jetez votre veilleuse et acheter des rideaux occultants. Même le peu de lumière qui se dégage de votre lecteur DVD, votre téléviseur ou encore de votre réveil peut affecter votre niveau de cortisol.

Dites non aux médicaments

De nos jours, le nombre d’hommes et de femmes qui dépendent des somnifères, et autres « drogues » qui faciliteraient et amélioreraient le sommeil, augmente. Ces médicaments ne font qu’une chose : imiter le sommeil et vous faire croire que vous dormez.

En effet, ils induisent les symptômes du sommeil (c’est-à-dire, les yeux fermés, l’inconscience, la déconnexion de la mémoire, peut-être quelques ronflements), mais oublient les éléments-clés du sommeil (phase de mouvements oculaires et sommeil paradoxal, régulation hormonale, etc.). Vous vous sentirez plus reposé, plus alerte et ayant plus d’énergie après une nuit de sommeil naturel qu’après un sommeil médicamenteux.