Logo wodnews

5 idées fausses sur le CrossFit ®*

Par Arnaud - Le 30 juin 2023

5 idées fausses sur le crossfit
Crédit : Stéphanie Madaule

Depuis maintenant plus de 20 ans, le CrossFit ®* est une méthodologie d’entraînement qui fait couler beaucoup d’encre. Bien souvent, on entend de fausses idées sur ce qu’est vraiment l’entraînement fonctionnel, constamment varié, exécuté à haute intensité. En voici 5 ! [Cet article est paru dans le WorkOut’ Mag’ numéro 46, pour vous abonner, cliquez ici]

1 – Il faut être en forme avant de débuter le CrossFit ®*

Je suis coach de CrossFit ®* depuis 2007 et j’entends ça régulièrement. Le potentiel client dit : « je vais aller m’inscrire dans une salle pour me mettre en forme avant de débuter ».  Cette idée vient du fait de prendre le sport du Fitness comme définition du CrossFit ®*.  On pense que le CrossFit ®*est une compétition. Pour réfuter cette incohérence, j’explique que nous utilisons des mouvements fonctionnels. Ce sont des mouvements qui, entre autres, sont utilisés pour des tâches de tous les jours. Par exemple, le squat, nous le faisons lorsque nous nous assoyons sur une chaise, le soulevé de terre, nous le pratiquons pour ramasser quelque chose au sol. Tout le monde fait ces mouvements de tous les jours, la différence, c’est qu’avec CrossFit ®*, on apprend à bien les faire. Alors pourquoi le CrossFit ®* est tout un mode de vie, et pas seulement de la compétition ? La réponse est dans cet article !

2 – C’est beaucoup trop intense pour moi !

Le concept d’intensité est souvent mal compris et encore une fois associé au sport. On voit des athlètes finir au sol à l’entraînement et on se dit : « je ne pourrais jamais faire ça ».  C’est la confusion entre l’intensité absolue et l’intensité relative qui est à l’origine de cette fausse idée.  Bien sûr, les athlètes des CrossFit ®* Games nous montrent une intensité que peu d’entre nous pourront un jour atteindre. C’est l’exemple de maximiser l’intensité absolue. Par contre, dans la méthodologie CrossFit®*, nous allons nous attarder sur l’intensité relative. Donc, combien je réussis à faire de plus ou de moins que moi-même. Si dans un test d’1 minute d’air squats je réussis à en faire 45, eh bien la prochaine fois que je refais ce test, mon intensité relative sera meilleure si j’en fais 46 ou plus. C’est moi contre moi. C’est en s’améliorant que nous aurons des résultats, pas en essayant de reproduire ce qu’un athlète ou notre voisin réussit.

 3 – Le CrossFit ®* c’est bien, mais c’est dangereux

Là encore, je pense que j’ai entendu cette phrase plus de cent fois. Mais si on regarde les études de blessure sur 1 000 heures de pratique, le CrossFit ®* se trouve au même niveau que la course à pied ou le karaté. Loin derrière le foot ou le hockey. Toute activité est dangereuse. Il faut mettre en contexte ce mot. En CrossFit ®*, nous voulons mettre autant d’importance sur la sécurité, le Fitness ainsi que le rendement (donc le temps qu’il faudra pour avoir une adaptation). Le fait d’aller dans une boxe Affiliée avec des coachs qui ont fait leurs preuves est une première étape vers la pratique sécuritaire du CrossFit ®*. Pour aller plus loin, nous vous invitons à lire cette étude sur la dangerosité de notre sport.

4 – Si je fais du CrossFit ®*, je vais devenir trop musclé 

Les athlètes des CrossFit ®* Games, sont impressionnants, relativisons encore ! Ils s’entraînent +/- 6 h/jour et ont une nutrition et une hygiène de vie optimale pour développer de la masse musculaire. Ce n’est pas en 3 heures de CrossFit ®* par semaine qu’on va devenir un monstre. Débuter un entraînement en utilisant des charges va avoir un impact sur la masse musculaire, mais le plus gros impact viendra de votre nutrition. Le CrossFit ®* ainsi qu’une nutrition adéquate va permettre à notre corps d’exprimer sa génétique. Certains prendrons plus de masse que d’autres. Dans tous les cas, tous seront en meilleure santé. 

5 – Une heure d’entraînement, ce n’est pas assez !

Si vous venez comme moi d’un sport d’endurance, il est vrai qu’à première vue, une heure d’entraînement ne semble pas être suffisante. Par contre, c’est la magie du CrossFit ®* : une heure avec un objectif d’intensité vaut beaucoup plus qu’on ne le pense. Pour ça, je vous invite à faire le test. Faites une heure d’entraînement par jour pendant 2 semaines et voyez les résultats. C’est ce qui parle le plus aux gens : les résultats.

J’espère que ces 5 petits topos vous ont aidé à mieux être préparé à répondre aux questions sur notre sport. Au plaisir d’échanger avec vous sur le sujet après maintenant plus de 15 ans de pratique journalière de CrossFit ®*.

Par Matthieu DUBREUCQ pour WorkOut Mag’

elie vs victor hoffer wod crossfit

À lire aussi :  Elle se qualifie pour les CrossFit ®* Games à seulement 13 ans !

Suivez nous :

Suivez-nous sur :

Mon panier