Logo wodnews

6 aliments à ne pas consommer avant une séance d’entraînement !

Par Chloé - Le 25 août 2023

6 aliments à ne pas consommer
Crédit : Nakaridore

Les six aliments qui suivent sont susceptibles de provoquer des gaz, des ballonnements, des brûlures d’estomac et une baisse d’énergie pendant les séances d’entraînement.

Bien que le corps de chacun réagisse différemment aux divers aliments, certains choix avant l’entraînement peuvent avoir un impact significatif sur les performances d’un individu, que ce soit de manière positive ou négative. L’alimentation est très importante chez un sportif. Par exemple, découvrez les aliments à manger avant d’aller courir ici.

Savoir reconnaître les bons aliments à consommer avant une séance d’entraînement permet d’optimiser la construction musculaire, la combustion des graisses et les performances. À l’inverse, la consommation de mauvais aliments peut entraîner un sentiment de malaise, de léthargie, de faiblesse et, en fin de compte, gâcher l’expérience de l’entraînement.

Découvrez les 6 aliments à ne pas consommer avant une séance : 

1. Légumes crucifères

Les légumes crucifères, connus pour leurs effets bénéfiques sur la santé, constituent un autre groupe d’aliments qu’il convient d’aborder avec prudence avant les séances d’entraînement. Les légumes sont généralement considérés comme un choix alimentaire sain, mais les légumes crucifères, comme le brocoli, le chou-fleur, le chou et les choux de Bruxelles, peuvent entraîner un inconfort digestif.

Ces légumes sont très riches en fibres et peuvent être difficiles à digérer, notamment parce qu’ils contiennent du sucre appelé raffinose. Le raffinose peut entraîner des flatulences et des ballonnements. Pas l’idéal avant une séance intense !

2. Les haricots et les légumineuses

De même, les haricots et les légumineuses, y compris les produits comme le houmous, sont aussi riches en fibres que l’organisme a du mal à digérer. Bien que les fibres soient bénéfiques pour la gestion du poids et le transit intestinal, les fibres contenues dans les haricots restent en grande partie intactes lorsqu’elles sont acheminées vers le gros intestin, où elles sont digérées par des bactéries saines. De la même manière, ils peuvent entraîner une gêne gastro-intestinale (gaz, ballonnements, flatulences…). Bien que les aliments riches en fibres soient généralement sains, leur consommation avant une séance de sport peut altérer vos performances.

3. Aliments acides

Ils peuvent provoquer des reflux acides et des brûlures d’estomac. Les jus d’agrumes comme le jus d’orange, les citrons et les pamplemousses sont acides et peuvent déclencher des brûlures d’estomac chez certaines personnes. Les tomates et les produits à base de tomates, tels que la sauce tomate, le gaspacho et le ketchup, sont également liés aux brûlures d’estomac.

Même chose pour les amoureux du chocolat… En raison de sa combinaison de graisses, de caféine et de cacao, il peut contribuer aux brûlures d’estomac pendant les séances d’entraînement. Gardez votre petit carré de chocolat pour la fin de séance !

4. Les produits laitiers

Les produits laitiers riches en matières grasses, comme le lait entier et le fromage, peuvent également avoir des effets néfastes sur l’organisme lorsqu’ils sont consommés avant l’entraînement. Les produits laitiers, en général, sont digérés lentement, même s’ils sont pauvres en graisses. Le lait, en particulier, subit un processus de digestion unique dans l’estomac, où l’acide gastrique et les enzymes décomposent les protéines et digèrent le lait.

Les protéines du lait se développent au cours de ce processus, ce qui fait que le lait se transforme en une substance épaisse et partiellement solide. Par conséquent, la consommation d’un grand bol de lait et de céréales avant une séance d’entraînement peut entraîner une digestion longue et une sensation de satiété tardive.

5. Aliments frits et transformés

Les aliments frits et transformés sont non seulement malsains pour le bien-être général, mais ils contribuent également à l’inconfort digestif et aux brûlures d’estomac pendant les séances d’entraînement. Les aliments frits sont durs pour l’estomac et sont plus longs à digérer, ce qui entraîne une sensation de lourdeur et de fatigue. Les ingrédients transformés peuvent avoir des effets similaires.

6. Pâtisseries et desserts

Enfin, évitez les pâtisseries, les desserts et les aliments riches en sucre raffiné avant l’entraînement. Ces aliments sucrés provoquent une augmentation rapide du taux de glucose dans le sang, procurant un regain d’énergie temporaire qui ne dure pas longtemps. Peu de temps après leur consommation, une baisse d’énergie se fait sentir. 

L’alimentation joue un rôle essentiel dans les performances sportives. Les réactions peuvent varier d’un individu à l’autre mais les aliments cités sont généralement à l’origine de ballonnements, de brûlures d’estomac et de  baisses d’énergie pendant l’activité physique.

En faisant des choix réfléchis avant l’entraînement, vous pouvez améliorer vos performances et atteindre plus efficacement vos objectifs. Si vous préparez une compétition par exemple, découvrez que manger le jour J.

Source : Boxrox

Elie Margerin contre Guillaume Magnouat en CrossFit - WodMoov

À lire aussi :  8 WODS de CrossFit ®* pour se muscler et devenir plus fort !

Suivez nous :

Suivez-nous sur :

Mon panier