Logo wodnews

7 stratégies (sournoises) pour se reposer lors d’un WOD de CrossFit ®*

Par Arnaud - Le 2 septembre 2022

repos crossfit stratégies
Crédit : CL Studio

Vous voulez connaître les meilleures façons de faire une petite pause pendant un metcon, sans que votre coach ne vous crie dessus ? Suivez le guide !

C’est rare qu’un athlète CrossFit ®* arrive à terminer un metcon sans faire une pause à un moment donné. Mais quelles sont les meilleures façons de faire une petite pause sans énerver votre coach ? Voici une liste des façons de vous reposer pendant un workout, de la moins efficace à la meilleure, afin que votre coach soit fier de vous (et potentiellement éviter les burpees de pénalité).

1 – Tricher

Tu n’es pas à bout de souffle. Tu es loin d’être exténué. C’est juste que tu n’as pas envie de te donner à fond aujourd’hui. Le problème, c’est que tout le monde le voit. Les gens te regardent de travers ? Eh ben c’est normal ! Tout le monde sait que tu ne te donnes pas à fond aujourd’hui, et ils ont l’impression que tu es en train de les tromper. Oh, et attends, est-ce que tu as aussi enlevé 5 kg de ta barre ? Allez fonce !

À lire aussi : 5 façons d’optimiser vos périodes de repos pendant un WOD de CrossFit ®* !

2 – Vérifier le tableau blanc

Tu as la mémoire d’un poisson rouge, c’est ce que tu dis à tout le monde en t’excusant de passer devant cinq personnes pour vérifier le tableau blanc. Pendant ce temps, ils ont surement dû arrêter de balancer leurs kettlebells pour éviter de vous toucher à la tête, et vous avez peut-être accidentellement donné un coup de pied à la corde de quelqu’un. C’est le quatrième round d’un workout en cinq rounds. Tu sais très bien que les box jumps sont les prochains sur la liste et nous savons tous que tu es juste en train de gagner du temps. Arrêtes de faire ça et concentre-toi !

3 – Nettoyer ses vêtements

Tout le monde sait que ce n’est pas ce que l’on fait qui compte, mais l’apparence que l’on a en le faisant. Les lacets de vos toutes nouvelles chaussures ne cessent de se défaire. Vous ne pouvez pas faire de gym avec des lacets défaits – ce serait dangereux. Alors, vous faites une pause pour attacher vos lacets, cette fois en faisant un double nœud. Tant pis si votre rythme cardiaque diminue. La sécurité avant tout, non ? Mais c’est juste bizarre que personne d’autre n’ait à faire ses lacets aussi souvent ou à s’arrêter pour dépoussiérer ses vêtements.

4 – Se badigeonner de magnésie

C’est sûr que mettre de la magnésie est légitime, n’est-ce pas ? On veut dire par là qu’on utilise normalement la magnésie pour minimiser le temps d’arrêt et enchaîner ces satanés toes-to-bar sans interruption. Moins de séries, plus de travail ! Mais, c’est la 27ème fois que tu te mets de la magnésie voyons ! Il y a plus de magnésie sur tes mains que dans le seau, à tel point que tu en as essuyé plus de la moitié sur tes vêtements. À ce stade, les autres membres n’ont plus qu’à toucher tes vêtements pour se mettre de la magnésie sur les mains !

N°5 – Boire de l’eau

Nous arrivons maintenant à une raison légitime de faire une pause. Vous devez rester hydraté. Tout le monde a le droit de faire une petite pause pour boire de l’eau, à condition qu’il ne s’agisse pas d’un sprint de trois minutes où vous pouvez très bien survivre sans eau. Pour les exercices plus longs, il est également inutile de passer plus de temps à boire qu’à enchaîner les séries. Ne parlons pas des athlètes qui « oublient » leur bouteille d’eau de l’autre côté de la box, ce qui leur donne vingt secondes de repos supplémentaires, le temps de traverser la salle pour aller boire.

N° 6 – Jouer avec le chrono

« Je travaille par séries de trois, avec un repos strict de quinze secondes« , déclare un athlète avec audace. Personne ne peut lui en vouloir maintenant. C’est un véritable génie de la stratégie. « Je ne vais pas faire de sprint et boiter. Non monsieur, je suis un athlète de compétition qui ne veut pas s’essouffler. » C’est difficile de le contredire sur ce point, il semble avoir un plan d’entraînement bien ficelé.

Note : En fait, il est important de déclarer votre stratégie tôt et bien pour que tout le monde sache à quoi s’attendre. Vous ne devez pas être confondu avec le numéro un – le tricheur.

7 – Réparer l’équipement

Enfin, nous avons trouvé une stratégie pour laquelle aucun coach ne pourra jamais vous réprimander. Les colliers de serrage glissent sur les barres… S’ils sont desserrés, les disques vont être de travers sur leur axe, ce qui réduit la durée de vie de la barre et des disques. Vous prenez alors une grande respiration et vous faites une pause au milieu du set pour resserrer ces colliers avant de vous remettre (presque) directement au travail. Pour amplifier l’effet de cette stratégie, je vous recommande de secouer la tête pour renforcer l’impression que vous ne voulez pas vous arrêter, mais que vous devez le faire, pour le bien de la communauté. Qui pourrait vous en vouloir ? Vous étiez tout à fait sur la bonne voie pour battre le record de la box et être au top.

Combien de ces comportements avez-vous déjà vu dans votre salle de sport ? Quelles autres stratégies de repos avez-vous vu déployées sournoisement pendant une séance d’entraînement ?

Source : Breakingmuscle.com

À lire aussi :  CrossFit ®* répond au changement de règles de la catégorie adaptative

Suivez nous :

Suivez-nous sur :

Mon panier