Comment développer une bonne force mentale en CrossFit ®* ?

Crédit : Bertrand Wendling

Tous les athlètes veulent être mentalement forts et pensent que plus ils seront endurants mentalement, mieux ce sera.  Les coachs donnent des conseils sur la manière de développer l’endurance mentale ainsi que sur la manière dont les gens doivent « s’endurcir ». Et on ne peut qu’être d’accord sur le fait qu’il faut un esprit fort pour devenir un excellent athlète CrossFit ®*. Cependant, il faut faire attention à ce que votre définition de la force mentale ne devienne un FREIN pour votre progression en tant qu’athlète.

La force mentale est souvent associée à ces concepts :

  • Le refus de céder ou de laisser tomber
  • Le dépassement des situations difficiles
  • La résilience psychologique ou émotionnelle
  • La rusticité
  • L’intrépidité
  • Avoir une volonté de fer

Mais toutes ces associations prêtent souvent à confusion et manquent de pertinence. En fait, selon Dawn Fletcher, la fondatrice de Mentality WOD, il est préférable d’éviter d’utiliser l’expression « résistance mentale » ou  « endurance mentale » et de parler plutôt de but et de force. Il faut, certes, devenir plus dur et plus fort… mais pas n’importe comment.

Mais évitons les longs discours et focalisons-nous sur ces quelques conseils :

Il n’est ni cool, ni utile, ni bon pour vous :

  • D’être têtus
  • De faire semblant de ne pas avoir d’émotions – peurs, inquiétudes, douleurs émotionnelles, tristesse, stress, doutes, problèmes
  • D’agir sans peur ou comme si rien ne vous dérangez
  • D’essayer d’encaisser tout et n’importe quoi en le cachant, en évitant d’en parler, en le dissimulant, en faisant comme si vous ne ressentiez rien ou comme si cela ne vous faisait pas mal (surtout lorsqu’il s’agit de problèmes émotionnels)
  • D’être toujours sur la brèche – penser que vous devez toujours faire plus, que plus c’est mieux, et que vous avez tout le temps besoin de faire vos preuves ou de justifier vos actes

*Note pour les coachs : vous devriez être particulièrement prudents et veiller à ne pas enseigner un type malsain de « force mentale » aux enfants/jeunes.

La force mentale vient de la persévérance et de l’apprentissage de la meilleure façon de traverser des situations incroyablement difficiles. Vous devez trouver et apprendre ce qui fonctionne vraiment pour vous avant de vous attaquer à des situations inconfortables. La force vient de la poursuite de vos objectifs, du dépassement des obstacles, du fait de demander de l’aide et de sortir régulièrement de votre zone de confort. Vous ne pouvez pas vous contenter de vouloir « dépasser vos limites » ou vous entraîner « à fond ». Vous devez en fait faire face aux difficultés de la vie et relever TOUS les défis qui se présentent à vous.

Plus vous serez à même de faire face à l’inconfort dans TOUS les domaines de votre vie, meilleur vous serez dans le CrossFit ®* et dans vos WODs. C’est aussi simple et clair que ça.

Source : DrivenMindTraining.com