Logo wodnews

CrossFit ®* pendant la grossesse : sécurité et bienfaits

Par Chloé - Le 29 septembre 2023

Crossfit enceinte
Crédit : BoxLife

La grossesse est une période de grands changements dans la vie d’une femme, tant sur le plan physique que sur le plan émotionnel. Cependant, cela ne signifie pas que vous devez abandonner votre passion pour le CrossFit ®*. 

Beaucoup de femmes le font, comme nous l’avions vu dans cette vidéo.

L’entraînement peut être bénéfique, à condition de le faire de manière sûre et adaptée. Dans cet article, nous explorerons les précautions à prendre, les modifications d’exercices recommandées ainsi que les avantages du CrossFit ®* pendant la grossesse.

1. Consultez un professionnel de la santé :

Avant de poursuivre ou de commencer un programme de CrossFit ®* pendant la grossesse, il est essentiel de consulter votre médecin ou votre sage-femme. Ils pourront évaluer votre état de santé général et vous fournir des conseils spécifiques à votre situation. Chaque grossesse est unique !

Certains cas particuliers ne permettent pas de continuer l’activité physique (fausse couche, hypertension, placenta bas…).

2. Choisissez un coach expérimenté :

Travailler avec un coach compétent et expérimenté est essentiel. Ne vous entraînez pas seule. Ils sauront vous guider dans la modification des exercices, vous aider à maintenir une technique appropriée tout en ajustant votre programme en fonction de l’évolution de votre grossesse.

3. Connaître les exercices à éviter :

Certains exercices peuvent présenter un risque pendant la grossesse. Il est généralement recommandé d’éviter les mouvements à fort impact, les exercices abdominaux, les sauts, les HSPU et les exercices qui mettent une pression excessive sur le plancher pelvien. Votre coach pourra vous aider à choisir des alternatives plus sûres.

4. Adaptez l’intensité :

Vous devrez réduire l’intensité de votre entraînement en réduisant vos charges. Le bébé représente déjà un gilet lesté ! L’objectif principal doit être de maintenir une forme physique raisonnable tout en évitant la surcharge.

5. Restez hydratée et à l’écoute de votre corps :

Pendant l’entraînement, que vous soyez enceinte ou pas d’ailleurs, il est crucial de rester bien hydratée et d’écouter les signaux de votre corps. Si vous ressentez de la fatigue, de l’étourdissement ou de la douleur, il est temps de ralentir ou de s’arrêter.

Quels sont les avantages de l’entraînement pendant la grossesse ?

Bien fait, le CrossFit ®* peut aider à maintenir la force, l’endurance et la santé générale pendant la grossesse.

L’exercice régulier réduit le risque de diabète gestationnel, d’hypertension et de pré-éclampsie, tout en améliorant la santé cardiovasculaire, la santé mentale et en réduisant la probabilité d’une prise de poids excessive.

En plus de ces bienfaits, les femmes enceintes peuvent également espérer conserver leur mobilité tout au long de leur grossesse, ce qui est utile pour l’accouchement. En continuant à pratiquer des mouvements fonctionnels, la future mère se prépare à avoir un corps sain pendant et après la grossesse.

Si vous souhaitez continuer à travailler votre mobilité n’hésitez pas à télécharger l’application Pliability qui contient un programme de mobilité dédié aux femmes enceintes.

Il est ainsi possible de continuer à pratiquer du CrossFit ®* pendant la grossesse, mais cela nécessite une approche réfléchie et adaptée !

Elie Margerin contre Guillaume Magnouat en CrossFit - WodMoov

À lire aussi :  Les plus beaux CrossFitters ! AVRIL 2018

Suivez nous :

Suivez-nous sur :

Mon panier