Logo wodnews

Demi-finale des CrossFit ®* Games : les athlètes qui nous ont surpris !

Par Sophie - Le 15 juin 2023

Demi-finale des CrossFit ® Games  les athlètes qui nous ont surpris !

Chaque année, lors du processus de qualification pour les Games, des athlètes nous surprennent et se font leur place parmi les athlètes chevronnés.

Voici trois athlètes qui ont décroché leur premier ticket pour les CrossFit ®* Games et nous ont surpris pendant les demi-finales.

Jelle Hoste

Jelle Hoste, 28 ans, originaire de Belgique, a choqué tout le monde. Il a d’abord remporté le WOD nº1, puis a terminé 15ème du WOD 2 et 33ème du WOD 3. Le deuxième jour, il est remonté dans le classement avec une huitième sur le WOD 4 et une victoire sur le WOD 5. À ce stade la compétition, Jelle était déjà dans le top 10, mais il a sécurisé sa qualification le troisième et dernier jour, avec une troisième victoire, sur le WOD 7.

Avec 3 victoires, Jelle Hoste a remporté plus de WODs que n’importe quel autre athlète d’Europe et à égalité avec Guilherme Malheiros. Seul Arthur Semenov a eu un total de 4 victoires.

Avant les demi-finales, Jelle Hoste ne faisait pas partie du top 100 mondial. Il est désormais parmi les 40 premiers de la liste.

On a hâte de voir ce qu’il va faire aux Games.

Manon Angonese

Il y a 2 ans, Manon Angonese avait raté sa qualification pour les CrossFit ®* Games 2021, en terminant 8e au Lowlands Throwdown puis 6e au Last Chance Qualifier.

L’année dernière, elle a connu un revers en terminant 491e des quarts de finale et ne s’est donc pas qualifiée pour les demi-finales, mais elle est revenue en force cette année, en terminant 8e mondiale et 4e européenne.

Manon a terminé quatre WODs à la 8e place ou mieux et n’a jamais fini dans la deuxième moitié du classement. Elle a finalement terminé à la 7ème place de la demi-finale, à moins de 100 points de Laura Horvath (à la 3ème place).

Manon rejoindra donc son compatriote belge, Jelle Hoste, sur le floor des CrossFit ®* Games.

Sydney Wells

Après les quarts de finale, Sydney Wells était classée 62e au niveau mondial, loin derrière de nombreuses athlètes qu’elle a affrontés en demi-finale, mais Wells a stupéfié le peloton et a obtenu son ticket pour Madison.

Semblable à Jelle Hoste, Sydney a pris un excellent départ avec le WOD 1, mais a chuté sur le WOD 2 en terminant 58ème. Puis, elle s’est rattrapée sur le deuxième jour. Elle a notamment remporté le WOD nº5 et a établi le record du monde de ce workout.

Elle a finalement terminé à la 7ème place de la compétition, obtenant ainsi sa qualification pour les CrossFit ®* Games.

L’autre surprise a été la non-qualification de sa sœur jumelle Brooke Wells, qui a terminé à la 14ème place.

On espère qu’ils vont continuer de nous surprendre à Madison !

Source : Morning Chalk Up
elie vs victor hoffer wod crossfit

À lire aussi :  8 sources de protéines végétariennes saines pour les athlètes !

Suivez nous :

Suivez-nous sur :

Mon panier