Interview de Mat Fraser : 4 infos intéressantes à retenir

Instagram

C’est un des podcasts américains les plus populaires au monde. Joe Rogan a reçu Mat Fraser en interview après l’annonce de sa retraite.

Ca a été un choc dans le monde du CrossFit ®* début février. Mat Fraser annonçait sa retraite du CrossFit ®* en compétition. Il n’y aura donc pas de 6ème titre pour celui qui a survolé les Games ces 5 dernières années.

Mis à part une explication sur ses réseaux sociaux, Fraser était resté plutôt silencieux jusque-là. Mais il a décidé d’aller sur le Podcast de Joe Rogan pour parler pendant près de 3 heures. Voici les quatre faits intéressants qui ressortent de cette interview (via morning chalk up) :

1 – Sa relation avec Dave Castro

Fraser a abordé la façon dont il a ressenti les commentaires de Dave Castro à son égard, le directeur général des CrossFit ®* Games, comme un énorme conflit d’intérêts en tant que personne qui dirige et programme les WODs des Games. Il a continué en disant : « Je pense qu’il ne m’aime tout simplement pas. Tout le monde saute quand il dit de sauter et je n’étais pas ce genre de gars-là« . Mat Fraser est revenu sur un chapitre qui l’a marqué : en 2014, il fini 2ème des Games et pense qu’il fera partie de l’équipe américaine pour les CrossFit ®* Invitational, mais ce ne sera pas le cas : « J’étais tout excité à l’idée de faire partie de cette équipe et d’aller à cette compétition, mais ils ont pris le gars numéro un et numéro trois. Personne ne m’a jamais appelé pour m’expliquer ça, rien. Chaque année après ça, ils disaient « hey tu es invité à l’Invitational » et je disais « ça va, merci, mais j’attends toujours cette invitation de 2014. »

2 – Le dopage

Mat Fraser a abordé les protocoles anti-dopage pour les Games en les comparant à ceux qu’il avait connu au cours de sa carrière Olympique en haltérophilie. Il a également expliqué à quel point il était prudent, même pour prendre des médicaments sur ordonnance, demandant souvent trois options différentes lorsqu’il allait voir un médecin pour un simple rhume. Il appelait ensuite CrossFit ®* pour s’assurer qu’il ne prenait rien d’illégal. Il a aussi critiqué les athlètes pris pour dopage (et leurs excuses) sans donner de noms, mais il a parlé de ses soupçons sur Ricky Garard [qui s’est fait suspendre 4 ans pour dopage en 2017, il avait fini 3ème au Games, ndlr]: « Ce type était sur le podium des Games et s’est fait prendre. J’ai concouru contre lui six ou huit mois auparavant. Il faisait des snatchs à 118/120 kg, puis il est arrivé aux Games et faisait des snatchs à 131 kg et presque 136 kg. Il a dit « non, non, non, le dopage n’a rien à voir avec ça… »


3 – Les blessures

Mat Fraser a dit qu’il avait été relativement épargné par les blessures, en disant que sa blessure au genou des Games 2017 était celle la plus grave qu’il ait eu. Fraser a dit que la récupération et un entraînement approprié étaient les deux choses à respecter pour éviter de se blesser.


4 – Sa retraite éphémère en 2019

Fait surprenant, Mat Fraser a avoué qu’il a voulu prendre sa retraite en 2019, après les Games, mais qu’il ne l’a dit à personne : « J’ai voulu prendre ma retraite en 2019 après ma quatrième victoire. » Mais un appel de son coach Shane Orr l’a fait changé d’avis : « Une semaine après, le gars qui m’entraînait à l’époque m’a appelé et m’a dit ‘hey mec comment ça va ?’ et nous avons eu une petite discussion sympa, puis il m’a dit ‘c’est quoi tes prochaines échéances, quel est ton calendrier de voyage, quand veux-tu commencer à t’entraîner… ?’ et je lui ait dit : ‘oh, non… non… non… c’est fini pour moi’, il a dit : ‘quoi ?’. Je lui ai dit ‘J’ai pris ma retraite. J’ai gagné quatre fois de suite. Je suis heureux. C’est fini. » Un appel de Matt O’Keefe a suivi et a réussi à convaincre Fraser de tenter de remporter son cinquième titre, en lui disant qu’il « se détesterait à 40 ans s’il n’en remportait pas un autre » ! Et il a bien fait !