4 façons dont le CrossFit ®* améliore les performances des cyclistes

velo crossfit performance

Lorsque le CrossFit ®* a fait son apparition il y a une dizaine d’années en France, les adeptes de sports du monde entier (moi y compris) ont sauté sur l’occasion de faire de l’exercice en salle. Les gymnases de CrossFit ®*, appelés « boxs », ont depuis vu le jour dans presque tous les quartiers. La méthode est basée sur l’endurance, la résistance, la puissance, la coordination, la vitesse, la flexibilité et l’agilité.

Avant de découvrir le CrossFit ®*, beaucoup de cyclistes passaient exclusivement leur temps sur un vélo de montagne, d’appartement, de route, etc. Certains ont découvert qu’ils pouvaient améliorer leurs performances à vélo en seulement 3 ou 4 séances de CrossFit ®*. Bien que la culture du vélo soit extrêmement ancrée dans les habitudes de nombreux pays, d’après une étude de Betway Insider, ce sport sur deux roues pourrait bien être révolutionné avec la pratique cumulée du CrossFit ®*. En effet, cette pluri-discipline contribue à renforcer les zones du corps qui ne sont pas activement utilisées pour le cyclisme. Vitesse et endurance peuvent ainsi être améliorées.

Si vous êtes un cycliste et que vous n’avez pas encore essayé le CrossFit ®*, voici les quatre principaux avantages qu’il peut vous apporter pour compenser les nombreuses heures passées à pédaler.

Rester motivé pendant l’intersaison

La basse saison représente un défi pour de nombreux cyclistes, notamment lorsque le temps hivernal devient extrêmement désagréable. Difficile d’enfourcher son vélo lorsque les conditions climatiques extérieures sont catastrophiques. Et la motivation est compliquée à garder sur un vélo d’intérieur où les exercices sont répétitifs et monotones.

Le CrossFit ®* est un excellent moyen non seulement de rompre cette monotonie, mais aussi de faire de sérieux progrès. Les cours peuvent motiver à faire de la compétition et à se surpasser, et l’atmosphère ambiante devient addictive, comme tous les aficionados de CrossFit ®* peuvent en témoigner. La combinaison d’exercices de musculation, d’aérobie et d’anaérobie permet de rester au top de sa forme pendant l’intersaison.

Augmenter la puissance

Les entraînements de force à haute intensité améliorent la réaction des fibres musculaires à commutation rapide. Ces fibres créent cette explosion de puissance qui se produit lors des sprints. Après avoir suivi des WODs spéciaux endurance pendant 2 à 3 mois, de nombreuses personnes ont découvert que leur endurance et leur puissance étaient à un niveau bien supérieur. Les exercices explosifs utilisés dans le CrossFit ®* ont renforcé leur capacité à accélérer et à grimper avec plus de facilité, car l’entraînement a entraîné une augmentation significative de leur rapport puissance/poids.

Améliorer la posture sur le vélo

Nous savons tous que l’entraînement de base est essentiel pour maintenir notre forme physique à vélo ; cependant, le fait de passer des heures tous les jours en position penchée vers l’avant doit être compensé afin de garder notre dos et notre cou en bonne santé. En outre, le relâchement n’est pas possible dans le CrossFit ®*. Les différents entraînements quotidiens mettent constamment à l’épreuve le cœur, tout en intégrant d’autres éléments clés pour les cyclistes. Certains programmes aident d’ailleurs à identifier et à corriger les déséquilibres musculaires qui peuvent être causés par les heures passées en selle et donc à perfectionner le corps pour qu’il fonctionne au mieux de ses capacités.

Renforcer les fessiers

Le pédalage concerne principalement les quadriceps, les ischio-jambiers et les fessiers. Sur les trois, les fessiers sont les plus susceptibles d’être négligés. Le CrossFit ®* fait travailler les fessiers notamment dans les mouvements de base des squats, des pistols ou des deadlifts par exemple. En utilisant des poids plus lourds et en effectuant des exercices ciblés, vous garderez la forme et vous aurez plus de puissance pour pédaler. De nombreux cyclistes profitent du CrossFit ®*, soit comme complément d’entraînement hors saison, soit comme entraînement de cross régulier. Même si vous n’avez pas l’intention de faire du CrossFit ®* pour toujours, vous risquez de devenir accro !