5 choses à noter impérativement après chaque séance de CrossFit ®* !

Crédit : Stéphanie Madaule

Utilisez-vous un journal ou un carnet lorsque vous vous entraînez ? Le suivi de vos progrès pendant l’entraînement est primordial pour votre réussite. Voici cinq éléments que vous devez absolument noter après chaque séance de CrossFit ®* !

1 – Comment vous vous êtes senti pendant la séance

Toutes les séances de CrossFit ne sont pas identiques. La difficulté du WOD ou la rapidité avec laquelle vous commencez à vous fatiguer dépendent en grande partie de la journée passée. Des facteurs tels que votre état mental, la quantité de nourriture que vous avez mangé, le sommeil que vous avez eu la nuit précédente… auront tous un impact sur la façon dont vous vous sentez pendant votre entraînement. C’est pourquoi le fait de surveiller les hauts et les bas de votre entraînement vous donnera des perspectives claires. Plutôt que de croire qu’un « jour de repos » est symptomatique d’un problème plus important, vous pourrez voir que c’est un élément parfaitement naturel de votre entraînement.

2 – Les douleurs

Si vous vous accordez le temps de récupération nécessaire et que vous préparez vos séances d’entraînement, vous ne devriez pas ressentir de douleurs excessives. Par exemple, après un training sur du lourd avec les jambes, vous pourriez constater que les muscles de vos jambes sont tendus et douloureux pendant un jour ou deux. Si cette douleur persiste pendant plusieurs semaines, elle peut être le signe d’une blessure ou d’un problème de santé. Dans ce cas, vous devez demander conseil à un expert. Le fait de noter quand et combien de temps durent les douleurs peut vous aider à en garder la trace.

3 – Temps de repos pendant l’entraînement

Lorsque vous êtes au milieu d’un WOD, vous devrez vous reposer entre les séries. Le temps de récupération dont vous avez besoin avant de recommencer à bouger est un signe de votre niveau de forme physique général. Ne pas noter cet aspect de votre entraînement est une erreur. Vous risquez de surestimer ou de sous-estimer le temps de repos dont vous avez besoin. Au fur et à mesure de votre entraînement, vous devriez devenir plus fort et votre endurance devrait s’améliorer. Vous devriez constater que les temps de repos diminuent et que vous n’avez pas besoin de pauses aussi longues. Le fait de noter ces points dans votre carnet est une autre façon de noter vos progrès.

4 – Les défis que vous avez rencontrés

Certains aspects de votre entraînement vous sembleront difficiles et d’autres vous viendront naturellement. Les exercices que vous trouvez faciles et ceux que vous trouvez difficiles dépendront de vos compétences et de votre force, ainsi que de votre niveau d’entraînement. Il n’y a pas de honte à avoir des faiblesses, mais si vous ne les identifiez pas, vous ne progresserez pas. Si vous constatez qu’une partie de vos séances vous pose toujours des problèmes ou vous demande trop d’énergie pour la réaliser, notez-la. Le fait d’avoir un registre clair et concis de vos faiblesses vous aidera à planifier votre future entraînement.

5 – Objectifs et notes de motivation

Qu’est-ce qui vous fait avancer dans votre entraînement ? Pourquoi consacrez-vous du temps à vos WODs ? Chacun a ses propres raisons. Peut-être espérez-vous simplement vous mettre en forme. Peut-être vous préparez-vous pour les Games ou d’autres compétition. Quoi que ce soit qui vous fasse avancer, vous devez l’utiliser au mieux ! Lorsque vous rencontrez des difficultés, la motivation pourrait être la clé qui vous aidera à continuer. Utilisez votre journal pour noter vos objectifs, les choses qui vous motivent et ce que vous espérez atteindre à long terme. Il est essentiel de réfléchir à ça !

Le fait de noter toutes ces choses offre plus d’avantages que vous ne le pensez ! Vous pouvez utiliser cet outil de plusieurs façons : cela peut vous aider à mieux comprendre votre entraînement et à identifier vos faiblesses. Commencez dès aujourd’hui et voyez comment cet outil pratique peut vous être utile.

Source : thewodlife