Logo wodnews

CrossFit ®* Games 2023 : Svetlana Veselova est suspendue pendant 4 ans suite à un contrôle antidopage positif

Par Chloé - Le 15 septembre 2023

Svetlana Veselova
Crédit : Svetlana Veselova

L’athlète de haut niveau, dans la catégorie master (35-39), a été contrôlée positive au meldonium pendant les Games qui se sont déroulés du 1er au 6 août 2023 à Madison. Cette saison a vu triompher la hongroise Laura Horvat et le canadien Jeffrey Adler.

Il s’agit de la deuxième athlète de cette saison des Games. Souvenez-vous la première était la brésilienne Carolina Gutierrez, 3ème des CrossFit ®* Games 2023 (45-49). La russe, quant à elle, a terminé 5e de sa division aux CrossFit ®* Games avant d’échouer au contrôle antidopage.

Veselova a reçu une sanction de 4 ans à compter du 3 août, date du contrôle antidopage. Sa sanction prendra fin le 3 août 2027.

Le meldonium est un médicament anti-ischémique qui figure sur la liste des interdictions de l’Agence mondiale antidopage depuis 2016. Le meldonium est censé augmenter l’endurance, améliorer la récupération et renforcer le système nerveux central. Maria Sharapova, l’ancienne numéro un mondiale du tennis, avait par exemple été contrôlée positive au meldonium en 2016. 

Suite à l’annonce, Svetlana Veselova s’est exprimée sur sa page Instagram et annonce porter plainte : 

« Je porte plainte contre les CrossFit ®* Games.

Ces derniers jours, l’information s’est répandue activement dans notre communauté que je me dopais. Lors de mes tests de dopage, on a trouvé du meldonium, un stimulant du métabolisme, un analogue de la gamma-butyrobétaïne et on m’a disqualifié.

La direction des CrossFit ®* Games a été informée de mon état, ne m’a pas empêchée de concourir et, à mon avis, a fait ce qu’il fallait en décidant de me disqualifier. Je suis donc prête à dire toute la vérité, dans laquelle chaque athlète se reconnaîtra.

Le 20 juin 2023, j’ai été hospitalisée et j’ai subi une opération d’urgence un mois avant la compétition. Conformément à la prescription des médecins, j’ai pris du meldonium, qui a aidé mon corps à se rétablir plus rapidement après la lourde opération. J’ai notifié par écrit à la direction des CrossFit ®* Games que j’avais pris ce médicament, qui fait partie des drogues interdites, sur ordre des médecins, pour me rétablir rapidement. J’ai fourni tous les certificats et documents requis.

Un mois seulement après l’opération la plus difficile, j’ai réalisé des performances comparables à celles de tous les athlètes, sans avoir besoin d’un traitement spécial. Et j’ai pris la 5e place de mon groupe.

Après la compétition, la commission a jugé mes arguments peu convaincants et m’a disqualifiée. Il ne s’agit pas seulement d’une disqualification, mais de l’impossibilité de me développer en tant qu’athlète au cours des prochaines années. Cela signifie la fin de ma carrière.

Je ne tolérerai pas le traitement sélectif des athlètes sur la base de leur nationalité. Toute personne, quel que soit son sexe, sa nationalité ou sa couleur, a le droit d’être jugée équitablement. De voir ses droits respectés.

C’est pourquoi je ne me tairai pas. Je poursuis les CrossFit Games, où je défendrai le traitement équitable de chaque athlète. Et je partagerai honnêtement mes succès et mes échecs ici.”

Affaire à suivre …

Elie Margerin contre Guillaume Magnouat en CrossFit - WodMoov

À lire aussi :  5 WODs au poids du corps que chaque CrossFitter devrait essayer !

Suivez nous :

Suivez-nous sur :

Mon panier