Logo wodnews

Fuites urinaires au CrossFit ®*, levons les tabous ! (Partie 1)

Par Chloé - Le 1 novembre 2023

Corde à sauter
Crédit : Element5 Digital

Les fuites urinaires à l’effort est un problème plus courant qu’on ne le pense chez les femmes qui pratiquent du CrossFit ®*. 

Vous faites peut-être partie de cette team qui ne peut pas faire de DU à la corde à sauter sans avoir envie d’aller aux toilettes ! Si c’est le cas, pas de panique, nous avons rencontré en exclusivité Flore Huberdeau, kiné du sport et athlète chez CrossFit ®* Genas, qui nous en dit plus.

Elle a créé avec  FitProcess un protocole au sein de la box de Genas qui s’adresse aux femmes ayant des soucis de fuites urinaires à l’effort, aux femmes en post partum mais aussi simplement aux femmes soucieuses de protéger leur périnée. 

Rencontre avec Flore Huberdeau :

1)   En quoi consistent les fuites urinaires à l’effort, et pourquoi sont-elles courantes chez les femmes qui pratiquent le CrossFit ®* ?

La fuite urinaire d’effort correspond à une fuite involontaire d’urine non procédée d’une envie d’uriner lors d’un effort plus ou moins intensif, tel que la course à pied, les sports avec charge ou bien même la toux et l’éternuement.

Physiologiquement, que se passe-t-il ?

Chez la femme sportive, la paroi abdominale est très tonique. Lorsque l’on fait un effort avec une certaine intensité (CrossFit ®*, Haltérophilie…) ou bien avec des impacts répétés (course à pied…), la contraction des muscles abdominaux augmente la pression intra-abdominale qui se dirige alors vers le plancher pelvien. Si celui-ci n’est pas assez fort, résistant, entrainé, il finit par « lâcher » et c’est là que la fuite urinaire a lieu.

Le CrossFit ®* comporte des mouvements à haute intensité, à charges et impacts répétés. La sollicitation des abdominaux va donc être très élevée et le périnée peut vite se retrouver dépassé car pas ou peu entraîné. Il va donc falloir l’entraîner lui aussi.

2)   Pourquoi est-il important de prendre en compte la santé du périnée lors de la pratique du CrossFit ®* ?

La fuite urinaire, c’est le témoin visible d’efforts mal réalisés. C’est la preuve que lors d’un effort, je transmets mal les pressions exercées par mes contractions musculaires. Je suis donc à risque pour ma santé de manière générale. Et en plus de ça, je n’optimise pas mon effort.

Apprendre à contrôler, activer et renforcer mon périnée va m’éviter des situations gênantes, cela va me préserver de problèmes périnéaux plus graves (prolapsus, descentes d’organes…), mais cela va aussi me permettre d’optimiser mon efficacité dans mes mouvements et donc améliorer ma performance sportive.

3)   En quoi consiste ce protocole ?

Ce protocole se compose de 10 séances partant des basiques et évoluant vers la conscience du périnée et la bonne activation des abdos dans les mouvements spécifiques du CrossFit ®*. Un wod test est prévu à la fin du protocole et chaque séance est composée de 6 exercices avec un lien vidéo.

Messieurs Crossfiteurs, vous possédez vous aussi un périnée, certes vous ne serez pas confronté aux mêmes problèmes mais pour vous aussi, une mauvaise transmission des pressions peut engendrer des problèmes de santé (douleurs lombaires, hernies abdominales ou inguinales par exemple). Et puis si votre plancher pelvien est plus efficace, votre performance ne sera que meilleure.

4)   Pourquoi avoir créé ce protocole ?

Kiné et Crossfiteuse, les athlètes que je prends en charge en soin ou que je croise à la box, abordent plus facilement ces questions de santé avec moi. Cela va faire presque 3 ans que je pratique le CrossFit ®* et le nombre de femmes m’ayant rapporté des soucis urinaires à l’effort ne fait que croître, et cela quelque soit l’âge ou le niveau.

J’ai vite compris qu’il y avait des choses à faire et qu’il était primordial de faire du périnée une priorité.

Notre coach et athlète des CrossFit ®* Games Carole Castellani, a eu l’an dernier un bébé et avait pour objectif de revenir aux Games , soit le plus haut niveau de notre sport  en moins d’un an, alors on a aussi pas mal échangé à ce sujet pendant cette période. C’est pourquoi, avec FitProcess, on a décidé de créer un protocole pour commencer à avancer dans ce domaine.

5)   Quels sont les objectifs du protocole ?

Le protocole a été créé de manière ultra progressive, mais a pour but final d’être capable de réaliser, en sécurité, des efforts semblables à ceux d’un WOD.

Le but premier est de prendre conscience de son périnée et de ses abdominaux profonds, pour comprendre la façon dont ils doivent être recrutés ensemble, on parle de co-contraction.

À partir du moment où j’acquière la capacité à contrôler mon périnée dans mes mouvements et que je suis capable de savoir si je l’active ou non, le plus dur a été fait.

L’objectif qui en découle est d’automatiser et de renforcer ce complexe lombo-abdomini-pelvien pour qu’il résiste à des efforts de plus en plus complexes et de plus en plus intenses jusqu’à être capable d’effectuer un WOD très sollicitant pour mon périnée, sans fuite. L’idée c’est d’être capable de garder ce focus quel que soit le mouvement demandé.

6)   As-tu des témoignages de femmes ayant suivi ce protocole et qui ont constaté des améliorations ?

Le protocole est très récent. J’ai bossé dessus cet été et il a été commercialisé le 8 septembre. Pour le moment, les athlètes qui l’ont pris ne l’ont pas encore terminé, j’attends avec impatience leur retour.

J’ai une amie de CrossFit ®* Genas qui l’a pris et qui est ravie. Je m’étais occupée de sa rééducation abdominale post-partum et elle sent qu’elle fait encore de beaux progrès avec le protocole, donc je suis ravie !

Pour la partie 2 de l’interview, cliquez ici

crossfit elie margerin vs laura mugnier

À lire aussi :  La check-list du sac d’entraînement CrossFit ®* expliquée aux débutants

Suivez nous :

Suivez-nous sur :

Mon panier