Logo wodnews

Les 6 meilleurs étirements à faire pour maximiser vos performances

Par Chloé - Le 3 avril 2024

tia mobilité
Crédit : Pliability

Ne négligez pas le pouvoir des étirements dans l’amélioration de vos performances. 

Faites ces mouvements avant vos séances d’entraînement, afin d’améliorer vos WODs à court et à long terme. Découvrez l’importance d’être mobile en cliquant ici.

Cat & cow

Ce mouvement dynamique, emprunté au yoga, vous encourage à vous concentrer sur votre respiration. La capacité à réguler votre respiration est un aspect important pendant les WODs.

Comment faire ?

Mettez-vous à quatre pattes. Placez vos genoux directement sous vos hanches et vos mains sous vos épaules. Inspirez et ramenez votre ventre vers le sol. Inclinez votre coccyx vers le ciel. Expirez et cambrez votre dos. Éloignez vos omoplates l’une de l’autre et inclinez votre coccyx vers le bas.

Downward Facing Dog to Cobra

Votre tronc fait partie de tous les mouvements que vous effectuez. L’exécution de ce mouvement vous aidera non seulement à renforcer votre tronc, mais aussi à activer vos muscles pour vous préparer à des mouvements plus intenses. Cet exercice deux-en-un, qui fait partie d’une série de cours de yoga, vous aidera à vous préparer à une activité intense. Il ne se concentre pas seulement sur le tronc et la colonne vertébrale, mais aussi sur les poignets, les avant-bras et les épaules. 

Comment faire ?

Commencez en position de chien tourné vers le bas, les hanches vers le haut. Maintenez vos talons enfoncés autant que possible. En inspirant, tirez vos hanches vers le sol et déplacez le haut de votre corps vers l’avant de façon à ce que vos mains soient sous vos épaules. Laissez l’avant de votre corps s’étirer.

Forearm Stretch

Tous les exercices, des montées de corde aux farmer carry, en passant par les deadlifts, nécessitent des avant-bras forts. Les étirements vous aideront également à mobiliser vos poignets.

Comment faire ?

Commencez à quatre pattes, en écartant légèrement les genoux par rapport aux hanches. Faites pivoter vos mains de façon à ce que le bout de vos doigts soit face à votre corps. Penchez-vous légèrement en arrière pour étirer vos poignets et l’intérieur de vos avant-bras. Effectuez de lentes impulsions d’avant en arrière.

Inch worm

Lorsque vous effectuez cet exercice, vous réveillez votre dos, vos épaules, vos poignets et vos muscles ischio-jambiers. Veillez à garder vos jambes aussi droites que possible pendant ce mouvement dynamique.

Comment faire ?

Commencez par vous tenir debout, les pieds à peu près écartés de la largeur des hanches. En pliant légèrement les genoux, penchez-vous vers le bas jusqu’à ce que vos mains atteignent le sol. Tout en maintenant l’étirement de vos ischio-jambiers, avancez sur vos mains jusqu’à ce que vous soyez en position de pompes. Vous pouvez ajouter un push-up ici si vous voulez activer un peu votre poitrine. Inversez le mouvement en remontant les mains et en vous remettant debout.

Frog Stretch

Ce mouvement dynamique vous permettra d’améliorer votre souplesse dans tout le bas du corps. En vous déplaçant d’avant en arrière, vous simulez un squat profond, mais sans la pression exercée sur votre colonne vertébrale par un poids.

Comment faire ?

Placez vos genoux sous vos hanches. Déplacez-vous de façon à écarter les genoux le plus possible. Pointez vos orteils vers les côtés, en les tirant vers vous. Gardez vos talons alignés avec vos genoux de façon à ce que le bas de vos jambes soit parallèle l’un à l’autre.

Penchez-vous vers l’avant sur vos avant-bras. Ramenez vos fessiers vers vos chevilles. Déplacez vos hanches vers l’avant. Puis revenez en arrière.

Squat profond

S’asseoir au fond d’un squat profond est une chose avec laquelle vous devrez être à l’aise.  L’ajout d’une rotation du haut du corps permet également d’améliorer la mobilité thoracique. 

Comment faire ?

Placez-vous en position de squat profond. Gardez le torse droit. Placez vos bras entre vos genoux. Tournez votre torse en levant un bras vers le haut et vers le plafond, de façon à regarder vers le haut en fixant votre bras levé. Revenez au centre et répétez l’exercice de l’autre côté.

Si vous êtes enceinte, découvrez Pliability, l’application de mobilité pour la période de grossesse.

À vous de jouer !

Interview crossfit : Mélody Andréani

Source : Barbend

À lire aussi :  6 Exercices spécifiques pour faire de vous un meilleur CrossFitter (Partie 2)

Suivez nous :

Suivez-nous sur :

Mon panier